Événements

VIDEO | Deux mois avant Noël, il prépare déjà les illuminations de son jardin!

Par Annaïg Haute, France Bleu Breizh Izel jeudi 22 octobre 2015 à 1:51

Jean met 2 mois et demi à tout préparer, les tests commencent.
Jean met 2 mois et demi à tout préparer, les tests commencent. © Radio France - Annaïg Haute

A Landivisiau, Jean et Yvette Patinec font figures de célébrités locales. Tous les ans, leur maison se transforme en véritable village du Père Noël, des milliers d’ampoules viennent illuminer la façade. Le Breton en profite pour collecter de l’argent pour la recherche contre les maladies génétiques.

Une Tour Eiffel bleu qui scintille à coté d’un Arc de Triomphe étincelant : il est au taquet Jean Patinec ! Depuis la mi-octobre, il teste les premières illuminations de son jardin ! Des milliers d’ampoules et des centaines de mètres de câbles. Il utilise prêt de 3000 colliers de serrages pour fixer tous les fils électriques qui traversent ce jardin féérique.

Tous les ans, c’est le même rituel, ce passionné bichonne la décoration de sa maison deux mois et demi avant les fêtes pour être fin prêt pour ouvrir son jardin au public, pour un mois, à partir du 4 décembre.

« Parfois, je me lève à 6h, j’allume et je suis heureux comme un enfant »

« Il n’est jamais trop tôt, les gens s’étonnent que j’ai déjà commencé en octobre mais c’est passionnel, parfois je me lève à 6h et j’allume pour moi et je suis heureux comme un enfant ».

Le fil rouge sur le bouton rouge... Tout roule pour cet ancien électricien! - Radio France
Le fil rouge sur le bouton rouge... Tout roule pour cet ancien électricien! © Radio France - Annaïg Haute

L’ancien électricien reconnaît « ça coute un peu d’argent, c’est vrai, il y le courant et tout, mais ça c’est mon affaire, ce n’est pas grave ».

Avec parfois quelques surprises, comme ce câble, mangé par un oiseau !

Le retraité n’hésite pas . Toute cette logistique réserve parfois quelques situations inattendues : « Dans la volière, que j’ai éclairé en rouge, un oiseau a coupé un fil, je n’avais plus qu’un spot, il a fallu tout refaire, explique Jean, hilare, ce n’est pas grave, ça ne me gêne pas de recommencer ! »

Des illuminations pour la bonne cause

Touché dans son entourage par la maladie, ce retraité a décidé de collecter des fonds pour la recherche grâce à l’illumination de son jardin. La visite est gratuite mais il propose aux curieux de donner une pièce. Ces dernières années, il a récolté jusqu’à 1500 euros pour des associations.

Même la volière est décorée! - Radio France
Même la volière est décorée! © Radio France - Annaïg Haute

Le jardin ouvre le 4 décembre, et vous pouvez vous renseigner en envoyant un mail à Jean : jean.patinec@orange.fr