Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Événements

En photos : l'ouverture de la chasse en Ille-et-Vilaine

dimanche 16 septembre 2018 à 18:27 Par Maxime Bossonney, France Bleu Armorique

Ce dimanche 15 septembre, les 13 000 chasseurs d'Ille-et-Vilaine étaient invités à sortir leurs fusils pour l'ouverture officielle de la saison de la chasse. Nous avons passé la matinée à Combourg, auprès de trois passionnés.

C'était le grand jour pour les 13 000 chasseurs d'Ille-et-Vilaine
C'était le grand jour pour les 13 000 chasseurs d'Ille-et-Vilaine © Radio France - Maxime Bossonney

Combourg, France

9h : Top départ

Les coups de sifflet retentissent dans la campagne de Combourg. C’est le signal de l’ouverture de la chasse. Tony Sourdin, le président de l’association des jeunes chasseurs d’Ille-et-Vilaine, fait descendre de la voiture son chien Lascot, jeune setter anglais tout excité par cette première sortie. Ce duo est accompagné de Bernard et Julien, ainsi que de leurs épagneuls… Bretons évidemment.

Au menu aujourd’hui, du "faisan commun ou obscur, des perdreaux bruns et gris, et du pigeon ramier" explique Tony Sourdin. Encore faut-il les débusquer.

Les derniers préparatifs avant l'ouverture - Radio France
Les derniers préparatifs avant l'ouverture © Radio France - Maxime Bossonney

9H20 : Première prise

Au détour d’un champ de maïs, une ombre vivace surgi de derrière les épis. Soudain un, bruit sourd déchire la campagne encore endormie. Tony a dégainé. Avec son fusil de chasse calibre 16, il vient d’abattre un coq faisan qui ne voulait que déployer ses ailes. "Hop le premier de la saison" se réjouit-il.

Les champs de maïs sont des viviers à gibier - Radio France
Les champs de maïs sont des viviers à gibier © Radio France - Maxime Bossonney

Mais Tony n’est pas là pour tuer : "Je suis un passionné, un amoureux de la nature" dit-il. Soucieux des règles et du respect de son environnement, il ramasse ses cartouches usagées, et respecte aux pieds de la lettre les quotas et limites fixés par la fédération de chasse.
Bernard et Julien partagent cette philosophie. Au final, la chasse est surtout l’occasion, pour eux, d’une balade entre amis.

La patience est le maître-mot du chasseur - Radio France
La patience est le maître-mot du chasseur © Radio France - Maxime Bossonney

9h30-11h30 : Hécatombe chez les perdreaux

Au fil de la matinée, les coups de fusil se multiplient. Les champs en friche deviennent alors le terrain de jeu d’un cache-cache entre oiseaux et chasseurs, au son des sifflets et de la battu qui a lieu, à quelques kilomètres de là. Mais à la fin, c’est toujours le chasseur qui gagne. Au total : deux perdreaux et deux faisans seront tués ce jour-là. Sombre jour pour les gallinacées.

A la croisée de deux chemins de terre, profitant d’une pause bien méritée, Tony, Bernard et Julien débattent sur l’avenir de la chasse. "En Ille-et-Vilaine, on perd chaque année près de 400 permis de chasse, c’est une baisse importante" se désole Tony Sourdin. En plus de la baisse des effectifs, les chasseurs souffrent aussi d’une mauvaise image, à cause notamment des accidents de chasses : 113 accidents de chasse dont 13 mortels la saison dernière. "Des accidents il y en aura toujours " concède Tony. "Mais comparé aux nombres de chasseurs en France, c’est infime !".

Le perdrix gris n'est pas l'oiseau le plus facile à repérer - Radio France
Le perdrix gris n'est pas l'oiseau le plus facile à repérer © Radio France - Maxime Bossonney
Le coq faisan est reconnaissable par son plumage - Radio France
Le coq faisan est reconnaissable par son plumage © Radio France - Maxime Bossonney

12h : Fin de la partie

Il est désormais l’heure de baisser les canons, et de laisser la faune se remettre du passage du trio. "C’est une très belle ouverture" estime Tony Sourdin, "cela annonce une belle saison".
Et en attendant d’aller chasser le pigeon l’après-midi, Tony, Bernard et Julien ne manquerait pour rien au monde, le traditionnel petit apéro de midi !

Tony Sourdin et son chien sont satisfaits de cette première sortie de l'année - Radio France
Tony Sourdin et son chien sont satisfaits de cette première sortie de l'année © Radio France - Maxime Bossonney