Culture – Loisirs

Feria de Nîmes : le naufrage final

Par Hervé Sallafranque, France Bleu Gard Lozère mardi 10 juin 2014 à 11:19

Déception d'El Juli lors de la corrida de clôture
Déception d'El Juli lors de la corrida de clôture © Sylvie Charbonnier / Radio France

Final en eau de boudin pour la Feria de Pentecôte. La dernière corrida était très attendue, notamment en raison du face à face entre El Juli et les Miura. Elle a tourné à la catastrophe en raison d'un lot de toros infâme

La feria de Pentecôte 2014 s'est achevée sur une très mauvaise note ce lundi soir. La moitié de la corrida de Miura a du être changée en raison de la faiblesse des toros. Les trois maestros, El Juli, Rafaelillo et Manuel Escribano, n'ont rien pu faire pour éviter un marasme total. Ils n'ont pas coupé la moindre oreille et n'ont rien pu proposer de décent à un public très en colère.

Enro corrida lundi soir Sallaf

Au delà de cette dernière corrida, le bilan tauromachique est plus que mitigé. Le niveau global des élevages reste très insuffisant pour des arènes de première catégorie comme celles de Nîmes. Et ce ne sont  pas les généreuses distributions d'oreilles qui masquent le malaise, bien au contraire.

Pap Bilan feria Sallaf

Côté fréquentation et ambiance, en revanche cette édition de Pentecôte 2014 restera un très grand cru.

Focus Bilan Feria 2014

> Dossier spécial Feria de Nîmes 2014