Concerts – Live

Du 5 mars 2014 au 29 mars 2014

Gagnez vos places pour le concert d'IAM et de Pih Poh sur France Bleu Belfort Montbéliard

France Bleu Belfort-Montbéliard vous offre vos places pour le concert d'IAM

France Bleu Belfort-Montbéliard vous offre vos places pour le concert d'IAM et de Pih Poh, qui aura lieu à l'Axone de Montbéliard.

Le groupe de rap marseillais IAM est de retour sur scène, l'occasion de découvrir ou redécouvrir les morceaux de leur dernier album "Arts Martiens".

Rendez-vous à l'Axone de Montbéliard, le 29 mars 2014 à 20h00

Pour gagner vos places, écoutez France Bleu Belfort Montbéliardou inscrivez-vous au tirage au sort ci-dessous. Vous avez jusqu'au vendredi 21 mars à 12h pour participer.

Les Marseillais d'IAM se produiront en juillet à Ribérac. - Maxppp
Les Marseillais d'IAM se produiront en juillet à Ribérac. © Maxppp

IAM , trois lettres qui en anglais signifierait : « je suis » et qui en marseillais pourrait vouloir dire : « invasion arrivant de Marseille » . Et avec cette invasion débarque en France un nouveau rap. Une qualité d'écriture qui n'existait pratiquement pas, un fonctionnement de groupe, un réel engagement politique. Marseille devient planète du rap en 1989, IAM se forme dans les locaux d'une radio locale. Fin 1989, une première cassette sort ( Concept) et bientôt IAM n'en finit pas de tourner, de faire la route et de se faire connaître sur toutes les scènes. Leur nom commence à sonner aux oreilles des curieux du rap. Ils font la première partie de Public Enemy, de James Brown, de Madonna ! En 1991 sort l'album « De la planète Mars », mais c'est avec le suivant « Ombre et Lumière » et son tube imparable « Le Mia » qu'ils explosent. Le titre sur un sample de George Benson est très bien écrit, le texte est drôle et évocateur, c'est un carton et tout le monde connaît alors IAM. Le public du rap s'élargit grâce à eux. Le groupe garde la tête froide même s'il remplit l'Olympia, est élu groupe de l'année aux Victoires de la Musique en 1995. IAM survit et reste intègre en vivant loin de Paris sûrement, à Marseille. En 1998 ils enregistrent l'album considéré comme le meilleur, le plus abouti par le public et la critique : « L'Ecole du micro d'argent ». Par la suite IAM lève un peu le pied et laisse le temps aux différents membres de son groupe de réaliser des projets personnels : film, albums solo. En 2003, IAM revient avec « Revoir un printemps », ils sont toujours tête de liste des meilleurs groupes de rap français, engagés et humains. Mais c'est en avril 2007, que le groupe marseillais surprend une fois de plus, avec cet album, "Saison 5", et ses 17 titres qui prouvent que l'on peut être un groupe qui dure, en ne restant pas figé. "Le tout, c'est de ne pas se trahir et d'arriver à faire ce que tu aimes et ce qui te ressemble."