Événements

Grandes marées en Gironde : "Mettre du sable en bas du Signal, c'est petit face à la force des vagues"

Par Xavier Ridon, France Bleu Gironde lundi 3 février 2014 à 6:00

Beaucoup de Girondins sont venus voir l'état de la dune face au Signal
Beaucoup de Girondins sont venus voir l'état de la dune face au Signal © Radio France - Xavier Ridon

Alors que les plus forts coefficients de marées sont passés, on recense déjà les dégâts dans la région qui, dans le Médoc n'ont rien à voir avec l'érosion observée en début janvier. À Soulac-sur-Mer, la côte a bien résisté malgré les creux de 7 à 8 mètres qui ont grignoté les dunes.

Les grandes marées de ce week-end ont fait des dégâts mais rien à voir avec l'ampleur de l'érosion observée début janvier . À Soulac-sur-Mer, l'immeuble du Signal est encore un peu plus proche de la côte. Depuis le 29 janvier, un arrêté municipal interdit d'y dormir . Le bâtiment se vide peu à peu de ses habitants qui ont jusqu'à la fin du mois de février pour quitter les lieux , car après de nouvelles grandes marées sont attendues.

Consultez l'état des intempéries dans le sud-ouest

Au Sud de Soulac, la Villa "Surprise" est prête à s'écrouler dans les sables de la plage d'Amélie. La dune de sables qui soutient cette maison se fait de plus en plus fragile . Inquiet pour l'économie de sa ville, le maire-sénateur Xavier Pintat préfère nuancer.

"Ce week-end était moins catastrophique que ce qui avait été prévu. Mais les agents immobiliers sont très inquiets car ils n'ont plus de transaction immobilière depuis le début d'année. Cette situation est très anxiogène." — Xavier Pintat, sénateur-maire de Soulac-sur-Mer

Grandes marées en Gironde : La Villa "Surprise" à Amélie est prête à s'écrouler sur la plage - Radio France
Grandes marées en Gironde : La Villa "Surprise" à Amélie est prête à s'écrouler sur la plage © Radio France - Xavier Ridon

De nombreux curieux ont profité de ce dimanche pour aller constater de leurs propres yeux l'avancée de l'Océan sur les dunes de Soulac. C'est le cas de nombreux bordelais qui ont leur maison secondaire à Soulac.

"On est bien peu de chose face aux éléments. (...) Ça fait mal au cœur. C'est poignant." — Carole, bordelaise

La Villa de l'Amélie prête à tomber : "Ça fait mal au coeur. C'est poignant."

Les prochaines grandes marées en Gironde sont attendues début mars - Radio France
Les prochaines grandes marées en Gironde sont attendues début mars © Radio France - Xavier Ridon

Grandes marées en Gironde : "La plage s'est raccourcie. C'est plus abrupte."