Événements

Grève à Radio France : Dominique-Jean Chertier nommé médiateur

Par Marina Cabiten, France Bleu jeudi 9 avril 2015 à 20:39

Dominique-Jean Chertier

Dominique-Jean Chertier, ancien conseiller social de Jean-Pierre Raffarin à Matignon et ex-directeur général de l'Unedic, a été nommé médiateur dans le conflit social à Radio France, a annoncé jeudi le ministère de la Culture.

Après 22 jours de grève à Radio France, la ministre de la Culture Fleur Pellerin a nommé jeudi un médiateur pour tenter de sortir du conflit, comme l'avaient demandé les syndicats de l'entreprise. Ce médiateur se nomme Dominique-Jean Chertier.

Une mission, deux phases pour l'accomplir

"J'ai tenu à donner toutes ses chances au dialogue social interne à l'entreprise. Aujourd'hui, je ne peux que constater le blocage total des différentes discussions" , dit Fleur Pellerin dans un communiqué pour expliquer cette nomination.

Dominique-Jean Chertier mènera une mission de médiation en deux temps, précise le ministère. La première phase devra permettre de mettre fin au bras de fer . La seconde portera sur le dialogue social durant toute la durée de négociation du contrat d'objectifs et de moyens 2015-2019 entre Radio France et l'Etat, afin "d'assurer un partage du diagnostic sur la situation de l'entreprise et de finaliser" ce contrat.

Le choix de l'expérience

Ancien directeur général de l’Unedic, Dominique-Jean Chartier a aussi été conseiller social de Jean-Pierre Raffarin à Matignon entre 2002 et 2003. Ce spécialiste du dialogue social était aussi présent chez Air Inter lorsque la compagnie a été absorbée par Air France. 

La ministre de la Culture décrit ainsi la tâche qui lui incombe : ' Il s’agit d’assurer un partage du diagnostic sur la situation de l’entreprise, et de finaliser le contrat d’objectifs et de moyens de Radio France dans le cadre que j’ai fixé par ma lettre du 3 avril, en particulier sur l’ambition éditoriale et culturelle que doit porter Radio France, sur la politique musicale, ainsi que sur les mesures de retour à l’équilibre et le chantier de la modernisation sociale" .

Depuis plus de trois semaines, les syndicats de Radio France s'opposent aux choix stratégiques du PDG Mathieu Gallet , qui s'était montré favorable à l'idée de nommer un médiateur pour sortir de ce conflit.