Insolite

Il y a 200 ans, Napoléon débarquait à Golfe-Juan

Par Jean-Baptiste Marie, France Bleu Azur dimanche 1 mars 2015 à 7:00

L'infanterie napoléonienne reconstituée à Golfe-Juan
L'infanterie napoléonienne reconstituée à Golfe-Juan © Jean-Baptiste Marie / Radio France

Le 1er mars 1815, Napoléon Ier, exilé de force sur l'île d'Elbe débarque sur la Côte d'Azur. L'Empereur des Français vient reprendre le pouvoir. Une quête qui le conduira jusqu'aux Tuileries à Paris. Une quête qui a débuté à Golfe-Juan...

Après la dure campagne de France (1814), la coaliation alliée opposée à Napoléon Bonaparte le contraint à abdiquer sans condition. L'empereur des Français doit s'exiler sur l'île d'Elbe situé entre la Corse et la Toscane. L'esprit révolutionnaire n'est plus franchement là dans le pays. La monarchie est restaurée, et c'est le roi Louis XVIII qui monte sur le trône de France.

Mais le roi est impopulaire. Les militaires sont imputés de la moitié de leur solde. Le projet d'envoyer Bonaparate loin sur une île déserte fait son chemin. Napoléon le sait. C'est pourquoi il décide de revenir en France , pour reconquérir le pouvoir. L'Empereur prépare son grand retour dans le plus grand secret. Le 1er mars 1815, toutes les conditions sont réunies pour un débarquement.

L'officier britannique chargé de surveiller Napoléon Ier s'est absenté (pour courir les jupons), la lune est belle et la météo parfaite. L'Empereur peut débarquer avec sa petite flottille. Il arrivera dans la rade de Golfe-Juan , avec sa cocarde tricolore vissé sur son bicorne. C'est sur la Côte d'Azur que débute la légende napoléonienne de "l'épopée des Cent Jours ". Après avoir posé le pied à Golfe-Juan le 1er mars 1815, Napoléon redeviendra le chef du pays, le 20 mars, date de son retour aux Tuileries.