Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Intempéries : retour à la normale avec la décrue

-
Par France Bleu

Les routes restaient coupées vendredi dans le Sud-Ouest au pied des Pyrénées, mais la situation redevenait normale avec la décrue après les inondations catastrophiques qui ont fait notamment trois morts en début de semaine. L'heure, maintenant, est à l'évaluation des dégâts.

37 hôtels ont été fortement endommagés et ne rouvriront pas avant quelques mois
37 hôtels ont été fortement endommagés et ne rouvriront pas avant quelques mois © Maxppp

Doucement, enfin, la décrue, "nettement confirmée" sur le Gave de Pau qui a notamment dévasté les Sanctuaires de Lourdes dans les Hautes-Pyrénées avant de provoquer des dégâts en aval. Dans ce département, le retour aux niveaux de lundi dernier, avant le début des intempéries, aura lieu dans la journée de vendredi, sur l'ensemble du bassin. En Haute-Garonne, où les intempéries ont frappé avec le plus de violence, la vigilance crues orange était maintenue sur quelques tronçons de rivières, mais la météorologie ne prévoyait plus que quelques averses dans la journée.

Plusieurs bourgs privés d'électricité

Des routes restaient coupées et des villages isolés vendredi dans le Sud-Ouest au pied des Pyrénées, mais la situation redevenait normale avec la décrue après les inondations catastrophiques qui ont fait notamment trois morts en début de semaine. Dans les Hautes-Pyrénées, plusieurs bourgs sont encore isolés ou privés d'électricité. A Barèges, moins de 100 des 500 résidents habituels sont revenus. La route entre ce bourg et le village de Luz-Saint-Sauveur ne rouvrira pas dans les prochains jours.

A Lourdes, 37 hôtels fortement endommagés

A Cauterets, l'accès du public est toujours interdit et le ravitaillement se fait par hélicoptère. A Lourdes, 37 hôtels ont été fortement endommagés et ne rouvriront pas avant quelques mois, ratant la pleine saison touristique. Aux Sanctuaires, inondés en majeure partie, la Grotte où serait apparue la Vierge à Bernadette Soubirous, selon la tradition catholique, pourrait être rouverte en partie dès vendredi après-midi, selon un porte-parole. L'esplanade et la basilique du Rosaire sont désormais accessibles au public, comme les églises supérieures. Mais la basilique souterraine Saint Pie X, pouvant accueillir 25.000 pèlerins, est encore en partie inondée et le sol y est recouvert de 30 à 40 cm de boue.

300 appels pour réparer les dégâts aux Sanctuaires

Les Sanctuaires ont reçu plus de 300 appels de personnes désireuses de faire des dons pour la réparation des dégâts. Lors des dernières inondations d'octobre 2012, le site avait alors subi 1,3 million d'euros de dégâts et les réparations avaient été financées à la fois par les indemnisations des assurances et par les dons. En Haute-Garonne, où les intempéries ont également frappé avec violence, la vigilance crues orange était maintenue sur quelques tronçons de rivières, mais la météorologie ne prévoyait plus que quelques averses dans la journée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu