Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Événements

Jacques Thébault, voix française de Steve McQueen ou Clint Eastwood, est mort

jeudi 16 juillet 2015 à 16:56 Par Marina Cabiten, France Bleu

L'acteur Jacques Thébault est mort ce mercredi, à Saint-Arnoult en Normandie. Il avait notamment doublé en France les acteurs Steve McQueen et Clint Eastwood.

Jacques Thébault
Jacques Thébault © capture d'écran

Vous ne connaissiez peut-être pas son visage, mais sa voix si, forcément. L'acteur Jacques Thébault, mort mercredi en Normandie à 90 ans, avait doublé les plus grands acteurs mondiaux pour le cinéma français. 

De Humphrey Bogart à Clint Eastwood

Dès les années 30, Jacques Thébault prête sa voix à des stars. Humphrey Bogart, Elvis Presley, Paul Newman, Christopher Lee, Anthony Hopkins, Steve McQueen... Sa filmographie est impressionnante.

L'affaire Thomas Crown, film de 1968 dans lequel Steve McQueen est doublé par Jacques Thébault.

Une voix multi-cartes

Mais Jacques Thébault ne s'est pas contenté de doubler de grands acteurs. C'est lui le narrateur dans "Le Bal des vampires" de Roman Polanski, lui qui double l'animateur radio dans "Apocalypse Now". 

À la télévision, il a également doublé plusieurs rôles secondaires dans la série Columbo, incarné Lucky Luke dans le dessin animé du même nom, et c'est aussi sa voix qui a incarné Bill Cosby dans la série "Le Cosby show". 

Jusque dans la fin des années 90, Jacques Thébault a eu une activité soutenue. Jean-Pierre Jeunet a aussi pensé à lui pour être le narrateur dans "Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain", avant de lui préférer André Dussolier.