Événements

La dictée spéciale Renaissance pour Lille 3000

Par Véronique Houdan, France Bleu Nord vendredi 25 septembre 2015 à 10:39

Excellent
Excellent © Fotolia - Richard Villalon

Participez à la dictée de Julien Soulié, champion de France d'orthographe au Furet du Nord de Lille ce samedi 26 septembre à partir de 14h30. Retransmise en direct sur France Bleu Nord, le thème de la dictée sera "Renaissance" en rapport avec le thème de Lille 3000.

Samedi 26 septembre, au Furet du Nord de Lille, le champion de France d'orthographe Julien Soulié vous propose une dictée sur le thème 'Renaissance', le thème de Lille 3000 dont la parade d'ouverture a lieu le soir même.

Un événement France Bleu Nord

A partir de 14h3O vous avez rendez-vous avec Agnès Delbarre en direct depuis le Furet du Nord à Lille. La dictée sera dite par Julien Soulié sur le thème "renaissance".  Mettez-vous à l'écoute et participez vous aussi à cet exercice amusant.

Bien sûr le 0 faute est attendu !

La correction de la dictée sera donnée sur cette page même samedi après 16h30.

D'ici là, préparez-vous avec le livre de Julien Soulié : Exercices d'orthographe pour les nuls.

En savoir plus : **

 Le site du Furet du Nord 

Julien Soulié - Aucun(e)
Julien Soulié - CAROL AMAR

La correction de la dictée :

DICTÉE DU FURET # 4 - 26 SEPTEMBRE 2015

Vas-y, renais !

Qu'auraient pensé du siècle présent écrivains et artistes de la Renaissance ? Tout auréolée de ces génies immortels, celle-ci se serait-elle reconnue dans notre époque, tel un gracieux visage dans une psyché au tain parfait ? Botticelli n'aurait jamais, au grand jamais, pu voir en peinture les bimbos racoleuses de la Toile, piètres Vénus que les Grâces ont délaissées ; Léonard de Vinci, tout futurible qu'il fut, aurait déploré que sa Joconde ne sourie aujourd'hui qu'à des appareils photo – sans parler des flashs crépitant devant La Cène – et Montaigne regretté que nous essayions de lui ressembler à coups de selfies narcissiques !

(Fin juniors)

Quoi qu'il en soit, en ces temps où le tout technologique règne sans limites, il semble bien que les langues mortes meurent derechef : les bières et les poêles sont déjà sortis, les requiem près d'être entonnés. Il n'est pas jusqu'à certaine ministre de l'Éducation nationale qu'on n'ait vue, au dire des thuriféraires de Socrate, administrer la ciguë aux études gréco-latines... Au temps pour les philhellènes lambda mais pas bêtas ! Car tous les soi-disant pygmalions, énarques et dircoms qui bouchent les cabinets à l'envi, sont-ils désormais autre chose que de polis techniciens, mus par des desseins moins humanistes que rationalistes ?

(Fin adultes amateurs)

Où s'en sont donc allés les mânes des Platon, des vertus desquels force quattrocentistes se sont nourris ? Quand les spéculations des requins du Nikkei – quoique iceux n'aient rien de lamies véritables – se sont-elles substituées à celles du philosophe sondant la profondeur des étants ? Lorsque la culture d'entreprise du pire ohnisme a supplanté celle professée au Lycée par le Stagirite, que demeure-t-il de l'épistémè* des péripatétiques – un Eudème cérébral, peut-être ? Seuls la connaissance, népenthès aux maux d'ici-bas, nonpareil dictame, et son corollaire, l'ouverture aux autres, verraient nos sociétés renées : ne dit-on pas que la culture, en pleine déconfiture, moins on en a, plus c'est létal ?

(Fin adultes professionnels)

  • Variantes acceptées : ses – vénus – fût – appareils photos – flashes – à coup – épistémê

Julien SOULIÉ

Références  :

    • pour la grammaire : Dictionnaire des difficultés de la langue française, A. V. Thomas, Larousse
    • pour l’orthographe : Petit Robert 2015 et Petit Larousse illustré 2015 (sauf les formes de ce dictionnaire précédées d'un  qui signale la nouvelle orthographe)