Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La plus grande collection de vins au monde bientôt hors de France ?

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Poitou

Ne se sentant pas suffisamment considéré, le propriétaire de la plus grande collection de vin au monde, qui se trouve dans les Deux-Sèvres, menace de partir à l'étranger.

Un collectionneur des Deux-Sèvres possède 40.000 bouteilles de vin
Un collectionneur des Deux-Sèvres possède 40.000 bouteilles de vin © Fotolia

Il possède la plus belle collection de vin au monde : 40.000 bouteilles avec les plus grands noms, les millésimes les plus prestigieux : Pétrus, Iquem Romané Conti, mais aussi les meilleurs vins étrangers. Aujourd'hui, Michel Jack Chasseuil, collectionneur privé installé dans les Deux-Sèvres, menace de quitter la France.

Selon lui, l'Etat et les collectivités ne répondent pas à ses attentes : il souhaite faire don de ses 40.000 bouteilles tout à fait uniques pour en faire un musée, une sorte de Louvre du vin. Autre grief : le fisc lui réclame de verser l'impôt de solidarité sur la fortune .

"Je vis normalement" - le collectionneur

"Tous les jours je vis normalement, je bois du vin à 15 euros la bouteille, je vis humblement comme tout le monde , explique le collectionneur. Comme j'ai du mal à trouver un endroit dans la région parisienne, j'ai dit au début sous forme de boutade que j'allais demander un passeport russe. Et au lieu de m'aider et de me considérer sur cette oeuvre, on est en train de me balancer un impôt sur la fortune (plus de 2 millions d'euros) - injustifié puisque c'est une collection. "

"A un moment donné, j'ai dit 'si ils m'emmerdent un peu trop, j'irai voir Depardieu à Moscou '. On finit par être tenté, c'est vrai que je me sens seul dans cette croisade. Pas de chance à ceux qui ne vont pas savoir saisir cette occasion, et puis effectivement je ferai comme Pinault : si en France on ne veut rien entendre, je partirai à l'étranger ", poursuit Michel Jack Chasseuil.

50 millions d'euros

A Pékin, il y a quelques semaines, à la fin d'un repas, un milliardaire chinois lui a proposé un chèque de 50 millions d'euros. Mais non, la collection unique au monde de vin de Michel Jack Chasseuil n'est pas à vendre, elle cherche seulement un musée digne d'elle. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu