Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Événements

La saison des Colombophiles a repris.

vendredi 30 mars 2018 à 11:50 - Mis à jour le jeudi 5 avril 2018 à 9:47 Par Patrick Marlière, France Bleu Nord

Les concours de pigeons ont repris depuis le 1er avril dans toute la Région des Hauts de France. Ces concours permettent de classer les pigeons en fonction de leur rapidité à rejoindre leur pigeonnier.

Un lâcher de pigeons lors d'un concours
Un lâcher de pigeons lors d'un concours - Fédération Colombophile Française Lille

54 Boulevard Carnot, Lille, France

La colombophilie ? C'est l'art d'élever des pigeons voyageurs pour les engager dans des courses ou concours.

Les pigeons voyageurs portent des bagues matricules qui permettent leur identification. Ils sont élevés dans des pigeonniers, ou colombiers.

Les pigeons voyageurs sont des athlètes fantastiques: Ils sont capables de voler 1000 km sans s'arrêter à 100 km/h et ont la faculté innée de s'orienter spontanément.
Quelque soit l'endroit duquel il est lâché, le pigeon voyageur regagne toujours son colombier (et seulement son colombier ... on ne peut pas l'envoyer à un endroit donné). 

Les colombophiles exploitent cette faculté dans des courses de pigeons voyageurs.

Par exemple :
La région Nord - Pas de Calais  organise un concours sur Bourges. Les pigeons sont enlogés le jeudi dans des grands paniers rassemblés dans les sociétés colombophiles du Nord. Des camions ramassent les paniers et les emmènent à Bourges.

Le samedi matin, tous les pigeons sont lâchés en même temps. L' heure d'arrivée de chaque pigeon est enregistrée dans un appareil qui fait fonction d'horloge imprimante appelé constateur. C'est le pigeon qui rentre le plus rapidement qui gagne.

Un lâcher de pigeons - Aucun(e)
Un lâcher de pigeons - Fédération Colombophile Française Lille

France Bleu Nord ouvre son antenne pour annoncer les horaires et les lieux de départs de concours ou les reports, les samedis et dimanche pendant toute la saison ( à 7h35, 8h35, 9h40, 10h30 et 11h05). Les colombophiles en attente du retour de leurs sportifs notent ces informations cruciales.

Les concours ?

ENLOGEMENT DES PIGEONS 

Cette opération consiste à mettre les pigeons dans des grands paniers qui seront transportés par camion ou train vers le lieu de  lâcher. Il existe aussi des camions spécialement aménagés pour le transport des  pigeons, avec abreuvoirs automatiques, ventilation mécanique, etc...
Le colombophile qui vient enloger ses pigeons doit être en possession de sa licence fédérale, de son carnet de distance et d'un constateur s'il veut participer au concours. Il peut aussi se contenter d'entraîner ses pigeons, sans constater. A l'enlogement, chaque pigeon est muni d'une bague  en caoutchouc numérotée. Le colombophile doit récupérer cette bague au  retour du pigeon et l'introduire sans tarder dans le constateur, afin d'imprimer l'heure d'arrivée.
Certains pigeons sont maintenant porteurs de bagues électroniques, en principe inviolables. L'enlogement est facilité et la bague en     caoutchouc n'est plus nécessaire. Ces bagues vont de pair avec un constateur qui les détectent à une quinzaine de mètres et déclenche     automatiquement la constatation.

LE CARNET DE DISTANCE

Les distances qui y sont portées sont les distances  effectives entre le pigeonnier de l'amateur et les différents lieux de lâcher. Ces relevés sont établis à la demande des amateurs par  une société agréée par la Fédération Colombophile. 

LE CONSTATEUR 

Le modèle le plus courant est une horloge équipée d'un  dispositif d'impression. Comme les horloges, ils sont mécaniques ou à quartz. Il existe différents modèles et marques. Les bagues caoutchouc sont recueillies dans les cases d'un barillet. Chaque fois que le barillet avance d'une case, l'heure exacte (jour, heures, minutes,  secondes) s'imprime sur une bande de papier. Les anciens modèles n'impriment pas, mais perforent des cadrans horaires rotatifs en papier. Les nouveaux sont entièrement  électroniques et les constatations sont recueillies par ordinateur.  D'autres détectent les pigeons porteurs d'une bague électronique dès leur  arrivée. Il n'est même plus utile de d'attraper le pigeon. Seuls sont  admis les constateurs agréés par la Fédération. Une fois réglés, les constateurs sont munis d'un plomb  numéroté condamnant l'ouverture de l'appareil. 

LE BUREAU 

  • Un régleur prépare  les constateurs et note tous les renseignements utiles dans le cahier de réglage (numéro, type d'appareil, heure de départ, etc.)
    Note : Le colombophile est entièrement responsable du bon fonctionnement de son constateur.
  • Un secrétaire note les numéros des bagues en caoutchouc sur les feuilles de jeu et récupère dans une enveloppe les souches de contrôle des bagues en caoutchouc.
  • Un bagueur met les bagues en caoutchouc aux pattes des pigeons et vérifie les numéros matricules et les bagues-adresses des pigeons enlogés.
  • Un trésorier comptabilise les frais, mises, etc...
  • Un responsable  des paniers comptabilise et répartit les pigeons.
    Remarque : L'utilisation d'une boîte de sécurité est  obligatoire devant l'entrée du panier de voyage.

LA FEUILLE DE JEU

Le colombophile y porte tous les renseignements utiles à l'enlogement : 

  • nom, prénom, adresse, distance, concours, type des pigeons (jeunes, vieux, 1 an) ;
  • numéros  matricules des pigeons qu'il va enloger ;
  • sommes  éventuellement misées sur ses pigeons.

Le responsable de l'enlogement inscrit les numéros visibles des bagues en caoutchouc. Le régleur inscrit sur la feuille de jeu : 

  • l'heure  de départ du constateur,
  • l'avance ou le retard du constateur,
  • les  heures d'arrivées des pigeons.

Il reste à payer les frais de transport et de classement et les mises éventuelles. Ces frais sont en général minimes et certaines sociétés bien organisées assurent gratuitement le transport. 

TRANSPORT 

Quand l'enlogement est terminé, les paniers de voyage sont plombés et disposés les uns sur les autres dans les camions qui vont  les emmener sur les lieux du lâcher. Il existe des camions spécialement aménagés où tout est automatisé (abreuvoirs, nourriture, ouverture des   trappes, ventilation...). En moyenne, on enloge de 20 pigeons par panier pour les concours de fond, à 30 pigeons par panier pour les concours de vitesse. Un camion complet transporte donc environ 4.000 pigeons. Quand plusieurs sociétés sont associées, un ramassage est organisé. Pour les concours de fond, l'enlogement a lieu deux ou trois  jours avant le lâcher. Certaines sociétés colombophiles importantes,  ou groupements, sont propriétaires de leur camion ; sinon, le convoyage est assuré par des sociétés privées. 

LE LÂCHER 

Les pigeons sont en général libérés tôt le matin, par  temps clair. Les convoyeurs doivent connaître la météo sur la ligne de vol. Si le temps est mauvais, les lâchers sont reportés.  

France Bleu Nord ouvre son antenne pour annoncer les horaires et les lieux de départs de concours ou les reports, les samedis et dimanche pendant toute la saison ( à 7h35, 8h35, 9h40, 10h30 et 11h05). Les colombophiles en attente du retour de leurs sportifs notent ces informations cruciales.

La Fédération Colombophile Française regroupe 11.000 colombophiles dans 750 associations. C'est une Association Reconnue d'Utilité Publique par Décret du 17 avril 1930.
Elle est constituée et déclarée conformément aux dispositions de la Loi de 1901 relative aux Associations. Vous pouvez la joindre à l'adresse ci-dessous :

54, boulevard Carnot
59.000 LILLE
tél : (03) 20 06.82.87  Uniquementle matin ...
fax : (03) 20 15.01.57

Site Internet : http://www.colombophiliefr.com
E-mail :         fcf@nordnet.fr

La Fédération à Lille - Aucun(e)
La Fédération à Lille - Fédération Colombophile Française