Événements

Le Chantier des Francos : une école pour faire émerger des nouveaux talents

Par Typhaine Morin, France Bleu La Rochelle et France Bleu Poitou vendredi 11 juillet 2014 à 20:19

Le Noiseur vient d'achever une deuxième session de formation au Chantier des Francos
Le Noiseur vient d'achever une deuxième session de formation au Chantier des Francos © Radio France/Typhaine Morin

Chacque année, le Chantier des Francos accueille des jeunes artistes et les forme à la scène. Cette année, 13 artistes sont "en résidence". Zaz ou encore Christophe Mali (du groupe Tryo) sur des "anciens élèves" du Chantier. La Noiseur, alias Simon, vient tout juste de terminer sa deuxième session de formation, et il se produisait au théâtre Verdière ce vendredi, dans le carde des Francofolies.

Chaque année, le Chantier des Francos reçoit 600 candidatures d'artistes qui souhaitent être formés à la scène. Et chaque année, le Chantier en retient 13. Le Noiseur fait partie de ceux-là. Passé deux fois par cette formation, il se produit sur une des scènes du festival des Francofolies, à La Rochelle. Les cours de scène lui ont particulièrement été utiles, explique le chanteur. 

Le Noiseur raconte les cours de scène du Chantier

Le chantier compte une trentaine d'intervenants et organise 80 jours de formation chaque année. Et surtout, 90% des artistes passés par là vivent de leur travail, explique la direction du Chantier. Zaz ou Christophe Mali (Tryo) sont notamment passés par là.