Loisirs

Le Pin Galant de Mérignac : un quart de siècle en haut de l'affiche

Par Yves Maugue, France Bleu Gironde dimanche 16 février 2014 à 7:00

La salle du Pin Galant à Mérignac
La salle du Pin Galant à Mérignac © Pin Galant

La salle de spectacles de Mérignac, dans l'agglomération bordelaise, vient de fêter ses 25 ans. Charles Aznavour y avait donné le premier concert le 20 janvier 1989. Aujourd'hui, le Pin Galant attire plus de 100.000 spectateurs chaque année.

La salle de spectacles du Pin Galant à Mérignac a 25 ans. C'est Charles Aznavour qui avait inauguré le lieu au début de l'année 1989 (le 20 janvier). Le Pin Galant a été la 1re salle à s'installer en banlieue de Bordeaux.

**** Il accueille aujourd'hui une centaine de spectacles chaque année et plus de 100.000 spectateurs en misant sur une programmation très diversifiée : de la variété à l'opéra en passant par le théâtre. C'est d'ailleurs la diversité qui assure le succès du Pin Galant selon son président Daniel Margnes, qui est également l'adjoint à la culture de la ville de Mérignac.

"Une salle de 1.500 places qui correspond parfaitement aux spectacles les plus attractifs et un niveau de confort de haut niveau." — Daniel Margnes

"Le Pin Galant, c'est une alchimie réussie"

Vingt-cinq ans et de grands souvenirs

Lors de la première saison, en 1989, le Pin Galant avait accueilli 40.000 spectateurs. Un nombre qui a été multiplié par deux et demi depuis. Jean-Paul Burle est le directeur du Pin Galant depuis son ouverture. Il reconnait qu'il a vécu des moments très forts au cours de ces 25 années.

"Lorsque Rostropovitch est venu, c'était un choc personnel. On vit aussi de grands moments avec les artistes qui nous suivent régulièrement comme Marie-Claude Pietragala."

Jean-Paul Burle, le directeur du Pin Galant de Mérignac - Radio France
Jean-Paul Burle, le directeur du Pin Galant de Mérignac © Radio France - Yves Maugue
Jean-Paul Burle espère maintenant stabiliser la fréquentation du Pin Galant. Voire peut-être même encore la développer. Pour cela, le Pin Galant sera aidé par la desserte de la salle par la ligne A du tramway, prévue l'année prochaine . Cela résoudra notamment les difficultés de stationnement aux abords de la salle.

"Rostropovitch après la chute du mur de Berlin, Serge Reggiani ou Léo Ferré juste avant sa mort, ce sont de grands moments"

Partager sur :