Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Événements

Les halles dijonnaises, temple dominical de la bonne chère

dimanche 24 juillet 2016 à 19:34 Par Jacky Page, France Bleu Bourgogne

Depuis le 29 mai et jusqu'au 25 septembre 2016, chaque dimanche, de 11h à 15h, un restaurateur dijonnais prépare un brunch servi sous les halles à des centaines de convives.

Des centaines de convives attablés chaque dimanche sous les halles dijonnaises
Des centaines de convives attablés chaque dimanche sous les halles dijonnaises © Radio France - Jacky Page

Dijon, France

Pour faire vivre les halles dijonnaises de manière originale, chaque dimanche, un chef différent se met aux fourneaux pour concocter un brunch, en mettant l'accent sur les produits locaux. La formule, animée alternativement par une quinzaine de chefs, connaît depuis son lancement un franc succès. Ce dimanche 24 juillet, c'est Jérôme Brochot qui officiait. Une étoile au guide Michelin dans son restaurant éponyme de Montceau-les-Mines, il a depuis le printemps dernier ouvert à Dijon un restaurant-bistrot, « L’impressionniste », juste en face des halles. Et il s'est donc soumis de bonne grâce à l'exercice du brunch. « C’est une belle entrée en matière pour un nouvel arrivant à Dijon, et un challenge aussi, pour servir 450 personnes. En cuisine, c’est une autre organisation, il faut préparer en amont, beaucoup de préparations froides, et un peu de préparations chaudes ». Au niveau des produits locaux, le chef originaire de Saône-et-Loire a fait appel à des producteurs de ce département pour servir du fromage de chèvre, et préparer un bœuf bourguignon servi en verrine, à base de bœuf AOC de Charolles.

"Excellent, le mini hamburger!"

A 11h30, le coup d’envoi est donné pour la petite foule qui déjà piétine à l’entrée. Les convives sont accompagnés à de longues tables recouvertes de nappes à carreaux rouges. Et chacun peut ensuite aller se faire servir aux buffets. Lucien et son épouse Danièle ont réservé depuis trois semaines, sans savoir ce qui les attendait puisque le nom du chef qui officie n’est dévoilé que le lundi pour le dimanche suivant. Heureuse surprise pour Lucien qui se fait servir une verrine d’œufs brouillés et tomates à la provençale, ainsi que du jambon persillé et du saumon fumé. A la table voisine, une convive s’apprête à entamer un confit de canette au gros sel, les papilles encore tout émoustillées par le mini hamburger qui a précédé. « Excellent, ce hamburger, c’est quand même autre chose que ce qu’on mange dans un fast-food ! ». Évidemment, avec du bœuf charolais de premier choix…Pour accompagner les viandes, des tagliatelles de courgette à l’huile d’olive, et un risotto aux truffes et mascarpone. Avant de passer aux desserts, tartes variées, salade de fruits, mousse au chocolat ou fromage blanc à la crème. Le tout moyennant 25€ pour les adultes, 12€ pour les enfants. Le tarif est le même chaque dimanche. Pour se régaler au brunch des halles, il vaut mieux réserver, en ligne : bhd.otdijon.com , ou au guichet de l'Office de tourisme de Dijon, 11 rues des Forges.

Le chef Jérôme Brochot, à gauche, a préparé le menu de ce brunch - Radio France
Le chef Jérôme Brochot, à gauche, a préparé le menu de ce brunch © Radio France - Jacky Page