Événements

Les spécificités des carnavals du Nord

Par Véronique Houdan, France Bleu Nord samedi 22 février 2014 à 19:09

Les spécificités des carnavals du Nord

Chaque carnaval a ses particularités : celui de Cassel et ses cymbalières, à Bailleul les jeunes filles en fleurs...

Chaque ville du Nord a son carnaval et s'ils respectent les mêmes règles, ils ont chacun gardé une tradition particulière, qui les rend tous intéressants à suivre. Une interprétation très locale du même symbole qui est l'annonce de la fin de l'hiver et l'arrivée du printemps.

A Bailleul, ce sont des jeunes filles qui représentent l'arrivée du soleil et à Cassel, ce sont les cymbalières et les tambours qui réveillent la ville. 

Les carnavals représentent des excès qui sont nécessaires au retour des beaux jours. C'est ainsi qu'à Bailleul i l y a des jeunes filles avec des cerceaux qui représentent le retour du soleil. A Cassel , dès 5h30-6h c'est le réveil de la ville. Les carnavaleux et les cymbalières défilent dans la ville pour secouer tout le monde pour marquer la fin de l'hiver et le début du printemps. Jadis, des balayeurs balayaient les façades des maisons pour en chasser les mauvais esprits responsables de l'hiver.

A Pitgam, la dernière plus grosse bande extérieure de Dunkerque, c'est une bande de femmes.

Pour le début du printemps, la bande de Pitgam se réunit autour d'un barbecue géant.

On ne peut pas ne pas évoquer les carnavals de Belgique , à quelques kilomètres de Dunkerque. Il y a le plus connu, celui de Binche avec les Gilles, mais pas seulement.

En Belgique il y a près de 800 carnavals.

Le plus connu est celui de Binche avec les Gilles, qui sont très bruyants avec leur ceinture de clochettes et leurs sabots, pour chasser les mauvais esprits. Il y en a d'autres qui sont plus courts comme celui de Barbençon. Là il y a juste un chariot poussé par des jeunes, symbolisant le printemps et l'avancée du chariot est freinée par des plus âgés qui représentent l'hiver. 

A Hazebrouck, le carnaval est un carnaval de mi-carême.

La particularité de Hazebrouck est d'être un carnaval de mi-carême. On sait que Carnaval a eu beaucoup à faire avec Carême. Bruegel a d'ailleurs réalisé un tableau Combat de Carnaval et de Carême, exposé au musée historique de Vienne.

 

Partager sur :