Événements

MÉTÉO Tempête Christine : le point sur le sud-ouest

Par Pierre Breteau et Olivier Uguen, France Bleu Gascogne, France Bleu Gironde, France Bleu La Rochelle et France Bleu Pays Basque lundi 3 mars 2014 à 7:40 Mis à jour le mardi 4 mars 2014 à 11:45

Vigilance orange aux inondations dans quatre départements.
Vigilance orange aux inondations dans quatre départements. © IDÉ

L'alerte orange aux vagues-submersions est levée sur le littoral. En revanche, Météo France continue de craindre des crues dans quatre départements du sud-ouest : les Landes, les Pyrénées-Atlantiques, le Gers et les Hautes-Pyrénées.

La tempête Christine faiblit ce mardi. Le littoral aquitain n'est plus en vigilance orange aux vagues-submersion. Les alertes aux avalanches sont également levées sur l'ouest du massif pyrénéen.

En revanche, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques, le Gers et les Hautes-Pyrénées sont eux placés en vigilance orange aux crues.

Pays Basque

Dans le Pays Basque, les vents ont soufflé très fort dans la nuit de lundi à mardi, jusqu'à 100 km/h. Le rempart de sable érigé sur la plage de Biarritz n'a pas tenu face aux assauts de la marée et la partie basse casino a été inondée ce mardi vers 6 heures.

À Bayonne, la Nive et l'Adour sont sortis de leur lit à 6 heures et 7h30. La montée des eaux a posé des problèmes de circulation comme ce lundi soir dans les secteurs de Bayonne-sous préfecture et du côté de la rive droite.

Landes

Dans les Landes, on a pu observer des vagues 8 mètres sur la côte, à Biscarosse les fortes marées ont fait beaucoup de dégâts sur la dune qui a sensiblement reculé. Ce mardi matin, plusieurs routes étaient coupées :

La D368 entre Goos et Préchacq-les-BainsLa D126 à Saint-Martin-de-SeignanxlaLa D362 à Saint-BarthélémyLa D74 vers la D12, à Tarnos le long de l'Adour L'alerte orange concerne toujours ce mardi le Gaves de Pau, d'Oloron et les Gaves réunis, les pompiers ont effectué une trentaine d'interventions hier lundi dans l'après-midi, notamment pour des arbres en travers de la route. En pleine après-midi ce lundi, 1.500 personnes étaient privées de courant suite aux chutes d'arbres sur des lignes électriques, dans la Chalosse, à Soustons, Labrit et Labouheyre.

Gironde

En Gironde, la situation se normalise ce mardi matin, la préfecture a même suspendu sa cellule de crise. Pas de dégâts majeurs, à l'exception notable de la dune qui a encore reculé sur tout le littoral, et la Garonne qui est sortie de son lit.

La surcôte a été atteinte vers 9h30 ce mardi matin à Bordeaux, où les quais ont été fermés à la circulation. Mais la montée des eaux a été moins forte que ce lundi. À Lacanau, la dune a été fortement touchée, comme lors des tempêtes précédentes, elle a reculé de plus de deux mètres en trois jours.

► Bourg-sur-Gironde : les habitants du port les pieds dans l'eau

Charente-Maritime

En Charente-Maritime, la vigilance a été levée ce lundi soir tant sur le littoral que dans les terres.

Les intempéries – de gros épisodes de grêles et des giboulées – ont néanmoins provoqué plusieurs accidents de la route en Charente dans la journée de lundi : sur la N141 à hauteur de l'aire de repos de Trotte-Chien à l'est d'Angoulême, et sur la N10 près d'Anay au nord d'Angoulême. Deux enfants de 5 et 9 ans ainsi que deux passagers de 36 et 52 ans ont été légèrement blessés.