Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Événements DOSSIER : Rencontre avec les Lorrains

Meurthe-et-Moselle : Hayette El Mansouri, une Lorraine tournée vers les autres

jeudi 24 novembre 2016 à 10:23 Par Pilloni Laurent, France Bleu Sud Lorraine

Hayette El Mansouri a créée l’association cinquième Art il y'a 17 ans. Son objectif : proposer des actions sociales, artistiques et sportives auprès de tous les publics. Après Gerbéviller et Lunéville, l’association est installée aujourd’hui à Vandoeuvre.

L'association "5e Art" possède plus de 400 membres.
L'association "5e Art" possède plus de 400 membres. © Radio France - Laurent Pilloni

Vandœuvre-lès-Nancy, France

C’est dans son garage à Gerbéviller en 1999, au rythme des cassettes vidéo de Michael Jackson, qu’Hayette El Mansouri va concevoir l’association cinquième Art. L’idée est alors de faire bouger ceux qui le souhaitent dans le village. Très vite, les Gerbévillois adhèrent. Lors du premier spectacle, sur les 500 habitants, ils sont 150 à se rendre dans la salle communale. Le pari d’Hayette El Mansouri est gagnant. L’association cinquième Art est lancée :

C’est à partir de ce moment que j’ai su vraiment ce que je souhaitais faire. Mon intention première est alors de permettre aux parents qui ont des enfants en bas âge, de bouger, de danser et de pratiquer une activité physique.

L'association cinquième Art de Vandoeuvre et ses bénévoles dansent aussi pour les autres.

Le savoir-faire d’Hayette El Mansouri ne tarde pas à se faire connaître. La ville de Lunéville souhaite à son tour que la native de Gerbéviller importe sa boite à idée. C’est lors de son premier emploi jeune, qu’Hayette El Mansouri va se former. Direction Paris pour un an dans une école d’Art et spectacles :

On se lève le matin, on fait de la danse, du chant, du théâtre et du sport. Après une année de formation, j’ai pu mettre en place d’autres activités pour tout publics à Lunéville.»

Une motivation intacte

La réussite est au rendez-vous. La ville de Vandoeuvre se met sur les rangs pour attirer Hayette El Mansouri. Autre environnement, mais même motivation et ambition. Développer l’activité sportive auprès de personnes en difficultés et en précarités sociales. «Prévention par le sport» est un nouveau défi à relever :

J’ai tout de suite accepté la proposition de la ville de Vandoeuvre. Le champ d’action est plus important dans une ville au potentiel fou. J’ai deux fois plus de choses à faire qu’à Lunéville. Quand la ville ne peut pas tout assurer, «5e Art» prend le relai.»

L'association cinquième Art est composée d'adultes mais aussi d'enfants.

Forte de ses 411 adhérents, l’association «5e Art» continue de grandir. Quelles que soient leurs cultures, tous les adeptes viennent pour échanger et partager. Une conception du vivre ensemble, qu’Hayette El Mansouri et les autres membres de «5e Art» souhaitent défendre encore pour longtemps.

Pour découvrir toutes les activités de l’association «5e Art» soyez curieux.