Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Événements DOSSIER : Mon plus beau village de Franche-Comté

Mon Plus Beau Village de Franche-Comté : Filain, château bas !

-
Par , France Bleu Besançon

France Bleu Besançon vous présente la région à villages découverts !

Moralité : Le village a largement de quoi jouer un bien Filain tour à la concurrence !
Moralité : Le village a largement de quoi jouer un bien Filain tour à la concurrence ! © Radio France - Dominique Parreaux

Filain, France

Filain sur le site de la com' com' du Pays de Montbozon et du Chanois

… Parce qu’effectivement : bravo !
Nous ne sommes pas seulement dans “le village aux 4 châteaux”, mais aussi en pays jacquaire, terre de vivre ensemble et d’initiative, où le parti pris fait rimer biodiversité avec priorité, et où le patrimoine bâti n’a d’égal que le naturel !

Si Pagnol évoquerait sans doute volontiers “le Château de ma Terre”, d’aucuns vous diront se retrouver dans l’univers d’Arthur Rimbaud et de son “Dormeur du Val” : « C'est un trou de verdure où chante une rivière »

Filain, c’est d’abord l’histoire d’un village franchement pas tout neuf, si l’on en croit les vestiges d’une station néolithique témoignant de l’occupation de ces terres depuis fort longtemps.
Filain, c’est ensuite l’histoire d’un village pas franchement tout neuf non plus si l’on en croit la présence d’un château (vraisemblablement construit sur le site d’un ancien château fort initialement défendu par des meurtrières et des douves) à la fois du XVème (3 tours rondes) et du XVIème siècle (de style Renaissance avec 2 tours carrées), dont les 2 corps sont reliés par une galerie aux airs de palais Granvelle, habillant le fond de la cour d’honneur.
Propriété de Marulaz, général d’Empire et personnage emblématique du village où il a vécu et qu’il a administré au XIXème, ce château est le symbole de Filain, en même temps que le plus imposant.

Mais Filain, c’est aussi d’autres maisons fortes –  ou maisons de Maîtres –  dont le “Petit Château”, longtemps propriété de la famille Boisselet de Leusse qui a aussi marqué de son “emprunte tuilière” l’histoire d’un village dont les toits blancs rappellent encore aujourd’hui l’omniprésence, voire l’emprise, en en soulignant la prégnance.
Sans oublier le “château des Ridets”  – d’un tout autre style – qui dresse discrètement sa silhouette à 3 kilomètres de là, et qui accueille aujourd’hui Guiguitte en Folie, parc animalier et petit complexe de loisirs en mode famille.

Filain, c’est encore la source de la Filaine, résurgence au centre du village, au pied des “grimpettes” qui font tout le caractère du pays, baignant les deux lavoirs en vis-à-vis, et à 50 mètres d’un magnifique tilleul Sully qui raconte lui aussi à sa manière une bonne partie du passé du village !

Filain, c’est aussi des paysages et points de vue aussi imprenables qu’insoupçonnés, ainsi que les 2 fleurs qui décorent les panneaux du label « villes et villages fleuris », soulignant et récompensant le fleurissement et l’esthétique, mais pas seulement : le village raisonne désormais développement durable et préservation de la biodiversité, une politique qu’est venu sceller le tout nouveau verger conservatoire, planté à l’arrière de la mairie.
Parce qu’en fait, on peut vivre avec le passé au service de l’avenir !

En somme, Filain, 235 habitants – du village aux écarts des Goichots, des Monnins, des Ridets, ou encore des Foulnots –  c’est une vie paisible et sereine, entre Vesoul (à 10 grosses minutes), Rioz (à un gros quart d’heure) ou même Besançon (comptez une demi-heure), une position qui lui confère de nombreux avantages ! Tout proche de l’emploi et en même temps relativement éloigné de l’agitation des centres-villes, légèrement à l’écart des grands axes de communication, le village conserve une âme et un paysage qui lui vont bien.

Filain, enfin, c’est une étape du chemin de Compostelle, dont le passage rythme aussi l’art de vivre du pays.

Alors bienvenue à Filain, et prévoyez du temps… il serait dommage d’avoir à en faire le tour sur les châteaux de roue !

Première étape, non pas en mairie comme à l'accoutumée, mais au bord de la route au centre du pays... C'est là que nous avons retrouvé le maire du pays, pioche à la main, et village au cœur...

L'une des maisons fortes du village, au bord de la route... - Radio France
L'une des maisons fortes du village, au bord de la route... © Radio France - Dominique Parreaux
... et encore une autre, "Le petit château", qui surplombe la source de la Filaine - Radio France
... et encore une autre, "Le petit château", qui surplombe la source de la Filaine © Radio France - Dominique Parreaux

"Le cadre de vie est enviable"

Nous avons ensuite suivi les panneaux "accueil jacquaire" pour rejoindre Marie-Laure Gélinotte, filanoise de cœur, heureuse de partager les rencontres que la position du village offre chaque jour !

En route ! - Radio France
En route ! © Radio France - Dominique Parreaux
Marie-Laure devant le petit oiseau, mascotte des photos souvenir qu'elle échange avec ses hôtes - Radio France
Marie-Laure devant le petit oiseau, mascotte des photos souvenir qu'elle échange avec ses hôtes © Radio France - Dominique Parreaux

"Il faudrait pouvoir ouvrir d'autres maisons !"

La visite s'est après poursuivie dans les rues du village, où nous nous sommes d'abord faufilés entre l'ancienne cure et l'église. C'est là que nous a conduits Florence Marmet, passionnée voire amoureuse de son village... et attention : c'est contagieux !

Florence Marmet au pied du clocher à l'impériale et devant la tombe d'un certain Jacob François Marola... ou Marulaz, si vous préférez ! - Radio France
Florence Marmet au pied du clocher à l'impériale et devant la tombe d'un certain Jacob François Marola... ou Marulaz, si vous préférez ! © Radio France - Dominique Parreaux

"Parce que c'est le plus beau village finalement !"

Florence nous a ensuite accompagnés devant le tilleul Sully, avant de descendre à la source puis d'aller voir ce que l'on appelle des lavoirs en vis-à-vis, via les fameuses "grimpettes" qui font aussi tout le caractère du pays...

La source de la Filaine - Radio France
La source de la Filaine © Radio France - Dominique Parreaux
Les lavoirs en vis-à-vis - Radio France
Les lavoirs en vis-à-vis © Radio France - Dominique Parreaux
... d'un côté comme de l'autre... - Radio France
... d'un côté comme de l'autre... © Radio France - Dominique Parreaux
... ou vu du bas... - Radio France
... ou vu du bas... © Radio France - Dominique Parreaux
... en passant par les "grimpettes" ! - Radio France
... en passant par les "grimpettes" ! © Radio France - Dominique Parreaux

"C'est un trou de verdure où chante une rivière"

À Filain, on ne vit pas que dans le patrimoine ! La preuve avec Les Colibris Filanois, une association qui fait aussi tout l'art de vivre du village, dans une approche de certaines valeurs de la vie que défend la petite équipe qui fait notamment régulièrement tourner le four à pain.

Joël Magnet, un filanois d'aujourd'hui pour le Filain de demain ! - Radio France
Joël Magnet, un filanois d'aujourd'hui pour le Filain de demain ! © Radio France - Dominique Parreaux

"Du coup ça fait un échange..."

Dans la famille Châteaux, je voudrais Filain...
Bonne pioche !
En route pour l'incontournable...

C'est par là... - Radio France
C'est par là... © Radio France - Dominique Parreaux
et ... - Radio France
et ... © Radio France - Dominique Parreaux
... ça... - Radio France
... ça... © Radio France - Dominique Parreaux
... déchire ! - Radio France
... déchire ! © Radio France - Dominique Parreaux
Aussi beau de l'extérieur que de l'intérieur, au-dessus à gauche sur le manteau de la cheminée de la salle des gardes - Radio France
Aussi beau de l'extérieur que de l'intérieur, au-dessus à gauche sur le manteau de la cheminée de la salle des gardes © Radio France - Dominique Parreaux
Hervé Montornès nous y attendait pour une visite comme on les aime ! - Radio France
Hervé Montornès nous y attendait pour une visite comme on les aime ! © Radio France - Dominique Parreaux

"Pourquoi le château a été construit là....."

Nous avons ensuite repris la voiture pour faire les 3 kilomètres au bout desquels on tombe sur une autre édifice, pour le moins étonnant, de surcroît dans ce petit coin au milieu des bois et au croisement des nulle part...

Catherine et Lionel Nicolas, créateurs et gérants de Guiguitte en Folie, au sein d'un domaine surprenant ! - Radio France
Catherine et Lionel Nicolas, créateurs et gérants de Guiguitte en Folie, au sein d'un domaine surprenant ! © Radio France - Dominique Parreaux

"Je suis tombé des nues quand j'ai vu ce petit château qui était à rénover... c'est bien que ce soit tombé sur moi !""

Nous avons aussi pris un peu de hauteur avec Georges et Gaby. Deux des anciens du village avec lesquels nous avons embarqué à bord de la voiture de Georges, pour une balade qui vous rend la journée plus belle !

Balade aux Monnins, avec Georges Py et Gabriel Roussel, devant les éoliennes du Lomont et les Alpes bernoises au loin. - Radio France
Balade aux Monnins, avec Georges Py et Gabriel Roussel, devant les éoliennes du Lomont et les Alpes bernoises au loin. © Radio France - Dominique Parreaux

"C'est pour ça que je suis resté ici moi !"

Filain ne fait pas que dans la pierre et les châteaux... Ici, on a la volonté de préserver un autre patrimoine : le naturel.
C'est pourquoi une petite étape au tout nouveau verger conservatoire d'un village  - de surcroît labellisé 2 fleurs - s'imposait. Cétait tout... naturel en somme !

Pommiers, pruniers, cerisiers, mirabelliers... Le verger sera là pour les générations suivantes comme le château est là pour nous ! - Radio France
Pommiers, pruniers, cerisiers, mirabelliers... Le verger sera là pour les générations suivantes comme le château est là pour nous ! © Radio France - Dominique Parreaux

"C'est la suite logique..."

Et il était inconcevable de s'arrêter à Filain sans saluer Denis Pagnier, filanois fondateur du Club Peugeot 403-203. c'est avec bonheur que nous l'avons rejoint pour monter à bord de sa plus ordinaire 205 (quoique... déjà presque collector !) et Filain... pardon... filer aux Foulnots !

Denis Pagnier aux Foulnots, non loin de Saint-Anne et de son belvédère au sommet du circuit de rando, par ailleurs terrain de rassemblement des voitures dont il est passionné ! - Radio France
Denis Pagnier aux Foulnots, non loin de Saint-Anne et de son belvédère au sommet du circuit de rando, par ailleurs terrain de rassemblement des voitures dont il est passionné ! © Radio France - Dominique Parreaux

"Ouais... c'est dans l'ADN presque...!"

Et puisque Filain nous a aussi, et comme d'habitude, réservé le bonheur de bien des rencontres, toutes plus agréables les unes que les autres, on vous en met de côté !
Et nous y reviendrons très vite, dans le courant de la première quinzaine de juin - période de vote de qualification - par exemple pour y faire la connaissance d'Isabelle et Michel, fraîchement débarqués du nord-ouest Haute-Saône, sur la seule foi ou presque d'une photo, encore plus belle grandeur nature et à mesure que les saisons déroulent les lumières et couleurs de leurs univers...

Michel et Isabelle ont craqué pour Filain quand ils sont tombés sur cette photo... où ils ne figuraient donc pas encore ! - Radio France
Michel et Isabelle ont craqué pour Filain quand ils sont tombés sur cette photo... où ils ne figuraient donc pas encore ! © Radio France - Dominique Parreaux

... Nous irons également sonner chez Jacques Tonnot, passionné d'apiculture, et qui nous racontera donc le pays - qu'il a retrouvé après bien des périples à travers le monde - en mode floraison...

Jacques Tonnot, de la Franche-Comté à Filain, via Nouméa ou Papeete : un cadre de ruche et de vie ! - Radio France
Jacques Tonnot, de la Franche-Comté à Filain, via Nouméa ou Papeete : un cadre de ruche et de vie ! © Radio France - Dominique Parreaux

... Et nous reprendrons le temps de la visite avec Florence, encore loin de nous avoir tout dit de son pays !
Des maisons fortes au château, nous referons le tour du propriétaire, histoire - et c'est le cas de le dire - de comprendre tout ce qui fait le décor quotidien des filanois. Deux petites balades à pieds, de tuiles vernissées en tours rondes et carrées, dans des petits coins qui font aussi le bonheur des photos de mariage !

Lavoirs en vis-à-vis... - Radio France
Lavoirs en vis-à-vis... © Radio France - Dominique Parreaux
Le château... - Radio France
Le château... © Radio France - Dominique Parreaux

... Bref, un com(mun)e back qui ne sera pas du luxe pour vous faire votre idée avant de voter !
Alors à très vite, à Filain, en lice pour le titre du Plus Beau Village de Franche-Comté 2019.