Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Événements DOSSIER : Mon plus beau village de Franche-Comté

Mon Plus Beau Village de Franche-Comté: Port-Lesney, un village au Faure accent franc-comtois !

lundi 2 avril 2018 à 8:10 Par Romain Parreaux, France Bleu Besançon

France Bleu Besançon vous présente la région à villages découverts!

La Saint-Trop' du Jura, où baie est plutôt synonyme de raisin!
La Saint-Trop' du Jura, où baie est plutôt synonyme de raisin! © Radio France - Dominique Parreaux

Port-Lesney, France

Le site de la mairie de Port-Lesney

ʺau Faure accent franc-comtoisʺ, parce qu’il y a la vigne, la forêt, le relief, l’eau, la truite, le sel (saumoduc et gabelous), … et la pipe jurassienne d’Edgar Faure !!
… Et l’on pourrait ainsi multiplier les titres à l’infini: De gros points Faure, au plus Faure de la saison,  de nombreux temps Faure, à très Faure po(r)tentiel… pour ne pas dire Faure de très solides arguments !

Parce que Port-Lesney, c’est bien entendu le pays d’Edgar Faure ! Le plus jeune avocat de France de son temps, avant d’être l’élu que l’on sait - député, sénateur, ministre (éducation nationale, intérieur, finances, …), Président du Conseil puis de l’Assemblée Nationale - génie de la formule qui fut de tous les mandats (sauf Président de la République !), et qui en fut le maire sur une bonne partie de la 2ème moitié du XXème siècle !
Sa maison (d’aucuns diraient peut-être le château Faure !...) témoigne d’ailleurs encore de sa vie d’ici – au plus Faure de sa carrière – et d’un esprit dont les nouveaux propriétaires se font Faure de maintenir dans son jus, jusqu’à vivre dans ses meubles, du canapé jusqu’aux pipes !

Mais Port-Lesney, c’est aussi d’abord et avant tout la fusion de 2 villages, Port et Lesney, de part et d’autre d’une Loue qui en explique d’ailleurs vraisemblablement le nom : ʺportusʺ signifiant se porter de l’autre côté de l’eau, et ʺLes Neysʺ au niveau des îles…
Port-Lesney, c’est aujourd’hui 530 habitants, au cœur du triangle Besançon / Dole / Lons le Saunier, entre Mouchard et Arc-et-Senans, dans le Val d’Amour…

On peut aussi dire de Port-Lesney qu’il est un village plutôt gâté par la nature : les premiers contreforts du massif, tapissés de bois et de vigne (160 hectares en décoraient jadis le paysage), le vieux pont, la chapelle de Lorette, la maison Périchon sur le Chemin des Gabelous (la voie du saumoduc), le belvédère Edgar Faure ou encore la Maison de la Tour et ou des seigneurs de Vaulgrenant… sans oublier la Loue… !
Et vous allez voir : c’était bien, c’était chouette, chez Lorette !!

Port-Lesney, c’est aussi semble-t-il la « Saint-Trop’ du Jura », et ce n’est d’ailleurs pas le Camping des Radeliers, base de loisirs de plein air, qui dira le contraire !
La « Saint-Trop’ du Jura », un surnom qu’il doit notamment à la fréquentation estivale des rives de la Loue, où pour le coup la baie est plutôt synonyme de raisin !
Nous sommes aussi par ailleurs au pays des loisirs de pleine nature par excellence, pour ainsi dire l’une des capitales de la randonnée pédestre, traversée par de très nombreux sentiers tracés sur les chemins de l’histoire comme de la biodiversité !
En clair, tous les chemins mènent à Port-Lesney !

Port-Lesney, c’est par ailleurs – et pour l’éternité – le décor d’un film qui a fait date : c’est en effet sur le pont construit juste avant-guerre que s’est déroulée une bonne partie du tournage de "La ligne de démarcation"... dont toute l'équipe, encadrée par Claude Chabrol, logeait à l'hôtel Bonjour, juste à côté! (Le film est sorti en mai 1966, avec notamment Jacques Perrin, Daniel Gélin, Claude Berry ou encore Jean Yann, ...)

Pays de caves et de rivière, de la vigne et du saumoduc, du bâti et de la nature, c'est clair: Port-Lesney sort du Rang !... du nom d’un lieu-dit, Le Rang, que l’on traverse en direction de Champagne-sur-Loue…

Nous nous sommes bien entendu d'abord arrêtés en mairie... et pas n'importe quelle mairie!! C'est entre le buste et le portrait d'un illustre maire que nous avons fait la connaissance de l'actuelle première adjointe...

Rien à voir avec le jeu "cherchez l'intrus"!!... Bien qu'il n'ait manqué qu'un seul mandat à Edgar Faure pour avoir sa place sur le grand tableau! - Radio France
Rien à voir avec le jeu "cherchez l'intrus"!!... Bien qu'il n'ait manqué qu'un seul mandat à Edgar Faure pour avoir sa place sur le grand tableau! © Radio France - Dominique Parreaux

Françoise Arnould, première adjointe au maire, que l'on retrouve rue Edgar Faure... qui serait forcément l'une des deux rues en bleu foncé si Port-Lesney avait son plateau de Monopoly!

C'est au cœur du Port que nous sommes partis à la rencontre d'Aurélie Cantoni... une lénipontaise qui, après une petite parenthèse, a choisi de revenir au pays... et de prendre les choses en mains!

Les fenêtres à meneaux, c'est bien... la vraie vie et les activités pour tous, aussi!! Aurélie Cantoni nous fait visiter Port-Lesney Loisirs... - Radio France
Les fenêtres à meneaux, c'est bien... la vraie vie et les activités pour tous, aussi!! Aurélie Cantoni nous fait visiter Port-Lesney Loisirs... © Radio France - Dominique Parreaux

La vie à Port-Lesney au rythme des activités et autres événements organisés par les associations du village

Notre visite ne pouvait se concevoir sans aller rendre visite à Guy Mercier... lénipontain depuis peu, il en est presque devenu une sorte de Père Fouras... le gardien du temple, la mémoire des lieux... Il faut dire qu'il habite au cœur même de l'histoire du village!

Transposez la photo en noir et blanc, et vous voici avec Edgar Faure devant sa maison!! Pourtant, il s'agit bien là de Guy Mercier, dont le discret mimétisme se fond parfaitement dans le décor... - Radio France
Transposez la photo en noir et blanc, et vous voici avec Edgar Faure devant sa maison!! Pourtant, il s'agit bien là de Guy Mercier, dont le discret mimétisme se fond parfaitement dans le décor... © Radio France - Dominique Parreaux

Ou comment cet homme du Haut-Doubs, venu d'Annecy, cadre avec la mémoire et l'esprit des lieux...

Nous avons ensuite suivi Guy Mercier, le guide des visites du village, à la découverte de ce qui en raconte l'histoire...

Et c'est ainsi que nous nous sommes retrouvés devant un pont qui explique la raison d'être du village, dont il pourrait être le symbole, et à plus d'un titre! - Radio France
Et c'est ainsi que nous nous sommes retrouvés devant un pont qui explique la raison d'être du village, dont il pourrait être le symbole, et à plus d'un titre! © Radio France - Dominique Parreaux
Le même pont, mais dans le film "La ligne de démarcation", de Claude Chabrol...! - Radio France
Le même pont, mais dans le film "La ligne de démarcation", de Claude Chabrol...! © Radio France - Dominique Parreaux

La Loue et les ponts... c'est toute l'histoire de Port-Lesney concentrée autour d'un passage déterminant à travers les siècles...

Notre balade a aussi pris la route de présent et du futur... Et c'est en suivant cette direction que nous sommes arrivés au camping des Radeliers, une base de loisirs qui symbolise aussi le village d'aujourd'hui!

Au camping des Radeliers, la Loue n'est évidemment jamais très loin... Et Fernando non plus!! - Radio France
Au camping des Radeliers, la Loue n'est évidemment jamais très loin... Et Fernando non plus!! © Radio France - Dominique Parreaux

les Radeliers, véritable village dans le village...

Si les rues de Port-Lesney réservent déjà bien des surprises, nous ne nous sommes pas arrêtés en si bon chemin...
Nous avons également emprunté les chemins de randonnée, instructifs à tous les niveaux!

Serge Saillard devant la chapelle de Lorette, à 50 mètres d'un carrefour de sentiers pédestres... - Radio France
Serge Saillard devant la chapelle de Lorette, à 50 mètres d'un carrefour de sentiers pédestres... © Radio France - Dominique Parreaux

Si vous pensez encore que tous les chemins mènent à Rome, alors révisez votre géographie!! La carte des chemins de randonnée est formelle...

Le hasard de nos déambulation nous a fait croiser Francine... Fille de viticulteur de Port-Lesney, elle y a vécu jusqu'à l'âge de 16 ans, avant de partir à l'autre bout du monde, puis d'y revenir, comme rattrapée par les racines...

Francine a quité les eaux turquoises des lagons lointains pour regagner son Port(-Lesney) d'attache...! - Radio France
Francine a quité les eaux turquoises des lagons lointains pour regagner son Port(-Lesney) d'attache...! © Radio France - Dominique Parreaux

Pour Francine, ce n'est pas Le Château de ma Mère mais La Vigne de Mon Père... Et le país a beau être cépage espagnol, elle l'a retrouvé à Port-Lesney!

Les petites comme la grande histoire de Port-Lesney se sont aussi écrites à l'ancien moulin devenu la centrale hydroélectrique du village... de ses origines aux innovations qui en ont découlé, de l'éclairage public aux coupures d'électricité volontaires pour avorter certains meetings politiques, elle raconte aussi le tempérament du village!

Le barrage érigé par les romains, et le canal de dérivation qui conduit à la centrale... - Radio France
Le barrage érigé par les romains, et le canal de dérivation qui conduit à la centrale... © Radio France - Dominique Parreaux
... et hop!... de l'électricité!... Elémentaire mon cher wattson.... - Radio France
... et hop!... de l'électricité!... Elémentaire mon cher wattson.... © Radio France - Dominique Parreaux

Marie Pinet, propriétaire exploitante, nous reçoit dans son univers... entre clapotis des vagues et ronron des turbines...

Denis Chandon est arrivé à Port-Lesney en remontant le cours de la Loue... Il y est aujourd'hui garde pêche, le long d'une rivière qui va d'une ligne à l'autre...

Depuis 2018, les 8,5 de km de rivière sont en no-kill... Et on va même jusqu'à fournir des pinces pour écraser les ardillons de l'hameçon afin de blesser le moins possible les fameuses truites fario. - Radio France
Depuis 2018, les 8,5 de km de rivière sont en no-kill... Et on va même jusqu'à fournir des pinces pour écraser les ardillons de l'hameçon afin de blesser le moins possible les fameuses truites fario. © Radio France - Dominique Parreaux

Deux villages en un... pour des bonheurs reliés par le pont

Notre dernière rencontre a lieu à l'Edgar Café... Un Edgar qui - initialement - ne s'appelle d'ailleurs pas Faure (C'eût été Faure de café paraît-il..)!
L'Edgar Café, un drôle de chouette endroit né d'un Faure caractère, pour ne pas dire une tête de l'art!!

Alexis Vurpillot et Estelle, patrons de l'Edgar Café... un café que l'on a bien du Poe d'avoir plus près de la Loue que du Pô! - Radio France
Alexis Vurpillot et Estelle, patrons de l'Edgar Café... un café que l'on a bien du Poe d'avoir plus près de la Loue que du Pô! © Radio France - Dominique Parreaux

Parmi les tables de Port-Lesney, l'Edgar est une adresse à part... on saura vous y recevoir entre lard et l'art... à moins que ce soit l'inverse!!

Comme d'habitude, nous avons multiplié les rencontres... Et c'est ainsi que nous vous en mettons de côté, à découvrir lors des prochaines vacances, période de révision avant de voter!
... Nous vous présenterons par exemple Marius, Monique, Nathalie et Joël, à qui je me suis arrêté dire un petit bonjour!

Les voisins sont à peu près tous d'accord: la vie est belle à Port-Lesney!... mais chut... faut pas le dire trop fort...... - Radio France
Les voisins sont à peu près tous d'accord: la vie est belle à Port-Lesney!... mais chut... faut pas le dire trop fort...... © Radio France - Dominique Parreaux

Alors à très vite dans les rues de Port-Lesney!!