Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Événements DOSSIER : Mon plus beau village de Franche-Comté

Mon Plus Beau Village de Franche-Comté: Salins-les-Bains, un sel’fie de patrimoine !

lundi 28 mai 2018 à 8:06 Par Romain Parreaux, France Bleu Besançon

France Bleu Besançon vous présente la région à villages découverts!

Salins-les-Bains, Cité de Caractère, Patromoine mondial UNESCO, entre forts Belin, Saint-André et Mont Poupet...
Salins-les-Bains, Cité de Caractère, Patromoine mondial UNESCO, entre forts Belin, Saint-André et Mont Poupet...

Salins-les-Bains, France

Le site de la ville de Salins-les-Bains

… Autrement dit, un album photo de l'histoire de la Cité tout en autoportrait !

Salins-les-Bains, c’est environ 2800 habitants dans une Cité de Caractère et de caractères !
Blottie au fond de la vallée de la Furieuse  ̶  un affluent de la Loue  ̶  elle est coiffée de deux forts, Saint André (604m, à l’Ouest…  Lieu stratégique dès l’époque romaine où les 1ères fortifications sont apparues au Xème siècle avant d’être remaniées par Vauban en 1674) et Belin (584m, à l’Est… construit à l’emplacement d’un château fort médiéval nommé Chastel Belin), et tapie au pied du Mont Poupet (851m, au Nord).

Au cœur du bassin salifère de Franche-Comté qui s'est formé au Trias supérieur (215 millions d’années) sur le flanc nord-ouest du massif du Jura et traverse la région Franche-Comté en diagonale, du sud-est de la Haute-Saône jusqu’au centre du département du Jura, le sel est en fait exploité à Salins depuis le Néolithique et l'existence de salines dans la ville est attestée depuis le haut Moyen Âge.

Au-delà du panneau de Cité de Caractère, Salins c’est donc tout un patrimoine majuscule témoin de cette glorieuse histoire et d’un passé industriel prestigieux autour de la production du sel, ʺl'or blancʺ (saumure qui contient 330 grammes de sel par litre d'eau alors qu’un litre d'eau de mer n'en contient que 30 à 40 grammes !), remontant au Vème millénaire avant J-C. Elle est d’ailleurs ainsi la deuxième ville de Franche-Comté au Moyen Âge et compte environ 8 500 habitants à la veille de la Révolution française. À partir du XIXème siècle, son activité industrielle s'étend grâce au développement de plâtrières, de scieries, et surtout de faïenceries. La ville s'engage parallèlement dans le tertiaire avec la création d’un établissement thermal en 1854, alors que la seconde moitié du XXème siècle voit la disparition progressive des industries : la plâtrière ferme en 1958, la saline en 1962 et les faïenceries en 1995.

Ce patrimoine lui vaut ainsi l'inscription de la Grande Saline de Salins-les-Bains sur la liste du Patrimoine Mondial de l'Unesco le 27 juin 2009, en extension de la Saline Royale d'Arc-et-Senans (la saline ʺfilleʺ) sur la liste depuis 1982.
L’ensemble, intitulé « De la grande saline de Salins-les-Bains à la saline royale d’Arc-et-Senans, la production du sel ignigène » (c’est-à-dire évaporation de la saumure par le feu), souligne l’importance d’une saline qui fut en activité pendant 1200 ans, et qui a vu – de 1780 à 1895 – son eau salée acheminée sur une distance de 21km par des saumoducs jusqu’à la Saline Royale d’Arc-et-Senans, construite à proximité d’un massif forestier important pour en assurer le combustible. La Saline de Salins abrite une galerie souterraine du XIIIème siècle avec une pompe hydraulique du XIXème toujours en fonctionnement. La salle des Poêles laisse imaginer la pénibilité du travail des sauniers pour récolter l’Or Blanc.

L’origine du nom "Salins-les-Bains" ne laisse d’ailleurs aucun doute : présence de sel, doublée – plus tard – de son exploitation thermale.

Mais le patrimoine ne se résume pas qu’au sel… à la fois bâti, culturel et naturel, il se retrouve dans ses bâtiments publics et religieux (chapelle Notre-Dame-Libératrice, collégiale Saint-Anatoile), ses forts, la Roche Pourrie, son apothicairerie, ses hôtels particuliers, sa vingtaine de fontaines, ou encore ses tours d’Andelot et de Flore… Et c’est en flânant à travers les ruelles et escaliers anciens qu’à chaque coin de rue que vous rencontrerez l’histoire de cette cité qui fut site princier et l’un des plus grands centres religieux de Gaule sous les Celtes, puis oppidum sous les Romains… pays du livre (les capucins y fondèrent la première bibliothèque publique en 1593), de la vigne et du mutualisme dont elle est le berceau !

Bref… nous découvrons Salins-les-Bains avec Nicolas Kosloff, les yeux dans les lieux, bien mieux qu’en une simple traversée Nord-Sud en voiture, et dans tout ce qui en fait aussi la vraie vie d’aujourd’hui...

Nicolas Kosloff s'est d'abord arrêté, comme le veut la coutume, en mairie... Pour une première carte postale de la cité, aux couleurs d'aujourd'hui...

Gilles Beder, maire de Salins-les-Bains - Radio France
Gilles Beder, maire de Salins-les-Bains © Radio France - Nicolas Kosloff

Salins: cité d'hier, mais aussi ville d'aujourd'hui et bassin de vie de demain!

Nicolas a ensuite pris la direction de la Grande Saline, où il a rencontré une toute nouvelle salinoise... très heureuse d'en être !!

Salins-les-Bains, au pied du fort Saint-André, qu'Anne Ackermann a découvert avec les yeux du bonheur... - Aucun(e)
Salins-les-Bains, au pied du fort Saint-André, qu'Anne Ackermann a découvert avec les yeux du bonheur... - PREPS (Protection Revalorisation et Entretien du Patrimoine Salinois)

Toc toc toc... Grande Saline, nous voilà!

Salins-les-Bains, c'est aussi la vallée de la Furieuse... Pierre Dangon et Yves Girard ont expliqué à Nicolas ce qui fait aussi l'art de vivre à Salins...

Yves Girard et Pierre Dangon... passionnés de leur patrimoine. Parce que l'aquarium, c'est bien, mais la Furieuse, c'est mieux! - Radio France
Yves Girard et Pierre Dangon... passionnés de leur patrimoine. Parce que l'aquarium, c'est bien, mais la Furieuse, c'est mieux! © Radio France - Nicolas Kosloff

PREPS: Pour redonner du peps au patrimoine de la cité!

En route pour une petite visite guidée dans les ruelles de Salins... évidemment hors des sentiers battus!

Salins-les-Bains dans l'envers du décor... Furieuse, l'arrière de la Saline, la Chapelle Notre Dame Libératrice et son plan ovale, surmonté d’un dôme et doté d’une tour lanterne. - Radio France
Salins-les-Bains dans l'envers du décor... Furieuse, l'arrière de la Saline, la Chapelle Notre Dame Libératrice et son plan ovale, surmonté d’un dôme et doté d’une tour lanterne. © Radio France - Nicolas Kosloff

Philippe Markarian, directeur de l'office du tourisme, et une Furieuse envie de présenter Salins autrement...

Nouvelle rencontre: Sabine et Patricia, fraichement installées rue de la Liberté, où elles ont expliqué à Nicolas le pourquoi du comment de La Ciboulette à Salins-les-Bains

La Ciboulette, c'est estragon! c'est bien connu.... - Radio France
La Ciboulette, c'est estragon! c'est bien connu.... © Radio France - Nicolas Kosloff

"Salins a quelque chose d'humain"...

Romain Folliat est aussi l'un des nouveaux acteurs de la Cité... Il a ouvert un magasin qui a pignon sur sur rue au service d'une passion de son pays qui a pignon sur roue...

Les Cycles des Salines, un espace santé, mais certainement pas sans VTT!! - Radio France
Les Cycles des Salines, un espace santé, mais certainement pas sans VTT!! © Radio France - Nicolas Kosloff

Un burgien qui s'est découvert un nouveau terrain de jeu, idéal pour le vélo sous toutes ses formes...

Si les scieries ont aussi fait la prospérité de Salins, La Scierie fait aujourd'hui le bonheur des hôtes de Mme Vassal... un véritable témoignage de l'histoire industrielle de la Cité.

Une chambre d'hôte vitrine du patrimoine salinois... pays de la grume (en 2 mots!) - Radio France
Une chambre d'hôte vitrine du patrimoine salinois... pays de la grume (en 2 mots!) © Radio France - Nicolas Kosloff

Quand le parti pris de l'histoire du lieu donne du sens à l'accueil des visiteurs...

Nouvelle rencontre, dans les locaux de La Cabiotte: un lieu de lien social qui cadre avec le caractère solidaire et mutualiste du territoire...

Nathalie Mathieu à La Cabiotte, 73 rue de la République - Radio France
Nathalie Mathieu à La Cabiotte, 73 rue de la République © Radio France - Nicolas Kosloff

Plus qu'un lieu, c'est l'esprit du pays!

Comment s'arrêter à Salins sans visiter la Grande Saline...??
Nicolas a profité des explications de la directrice lors d'une visite VIP qu'il vous fait partager...

Dans les entrailles de la Grande Saline... - Aucun(e)
Dans les entrailles de la Grande Saline... - Office du Tourisme de Salins-les-Bains

La Grande Saline... pour sceller (pardon... sel'er!!) notre découverte de la Cité!

Laure Gaudillère et Stéphane Bordat sont à Salins-les-Bains depuis peu... Un vrai choix de vie que Nicolas est allé comprendre en frappant à la porte d'un bâtiment qui se retrouve un présent tout en se préparant un avenir...

Stéphane Bordat et Laure Gaudillère... Le permis ne le précise pas, mais ici on réhabilite un bâtiment et la vie salinoise du même coup! - Radio France
Stéphane Bordat et Laure Gaudillère... Le permis ne le précise pas, mais ici on réhabilite un bâtiment et la vie salinoise du même coup! © Radio France - Nicolas Kosloff

Un art de vivre qui se conjuque à merveille à Salins-les-Bains...!

Et nous n'avons pas encore fait le tour!
Comme d'habitude, nous sommes allés de rencontres en découvertes, et c'est la raison pour laquelle nous reviendrons à Salins dans le première quinzaine de juin - en période de vote - par exemple pour faire connaissance avec Hélène Leclerc à La Maison du Géant...

La Maison du Géant, dans l'ancienne Maison du prévôt, au pied de l'église Saint-Anatoile et de son clocher... - Aucun(e)
La Maison du Géant, dans l'ancienne Maison du prévôt, au pied de l'église Saint-Anatoile et de son clocher...

... ou avec Damien Pollet, pour une petite visite de Therma Salina, le nouvel établissement thermal de 2088m² entièrement dédiés au bien-être et à la relaxation, en plus des soins thérapeutiques...

Le Dr Pollet, pour tout savoir et tout comprendre des thermes qui accueillent des curistes depuis 1856... et qui se sont métamorphosés le lundi 13 février 2017! - Radio France
Le Dr Pollet, pour tout savoir et tout comprendre des thermes qui accueillent des curistes depuis 1856... et qui se sont métamorphosés le lundi 13 février 2017! © Radio France - Nicolas Kosloff

... sans oublier de vous présenter Mr Pecarrère qui a décidé de changer de vie il y a 8 ans en venant s'installer à Salins-les-Bains... Un choix qui n'a rien du hasard!

Mr Pecarrere arrive de la région parisienne et redonne un coup de jeune au patrimoine salinois, convaincu de son potentiel - Radio France
Mr Pecarrere arrive de la région parisienne et redonne un coup de jeune au patrimoine salinois, convaincu de son potentiel © Radio France - Nicolas Kosloff

Alors à très vite, dans les rues de Salins, pour de nouveaux regards sur une cité qui est donc aussi désormais prétendante au titre du Plus Beau Village de Franche-Comté!