Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Événements
Dossier : Mon plus beau village de Franche-Comté

Mon Plus Beau Village de Franche-Comté : Saulx, une joie sans borne !

-
Par , France Bleu Besançon

France Bleu Besançon vous présente la région à villages découverts !

De la N57 à la D14, le village fait le grand Saulx !
De la N57 à la D14, le village fait le grand Saulx ! © Radio France - Dominique Parreaux

Saulx, France

Le site de la commune

… En tout cas sans bornes rouges, comme celles de la N57, dont un exemplaire est conservé en mairie comme un trophée voire un scalp, et dont le contournement a radicalement changé la vie du village.

Il s’agit en effet maintenant de repenser complètement le bourg, dont il faut reconstruire l’art de vivre, grâce à une grande opération de de chirurgie qui n’est pas seulement esthétique, quoique changeant totalement les traits du village.

Saulx est ainsi un village de très borne humeur depuis que la D14 a remplacé la N57, depuis que le jaune a remplacé le rouge sur les bornes, rappelant le jaune couleur église et apportant le vert des espaces qu’on y réaménage intégralement pour mieux redonner vie au bourg jusque-là véritablement coupé en deux par les 11 000 véhicules (dont 5 000 poids lourds) qui le traversaient chaque jour.

Saulx, c’est aussi cité des 50 puits, dont 11 communaux : puits de la Charrière, puits de la Bascule, puits de la Grande Rue, puits du Gourgeau, puits Saint-Martin, puits de la Courbière, puits du Maiguyot, puits du Château et autre Grand Puits.
Autant de puits-citernes, installés et aménagés dans le courant du XIXème, et qui donnent d’ailleurs lieu à un circuit urbain des puits.
Mais Saulx – du gaulois salico (saule) – c’est également tout un environnement (d’ailleurs classé Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF) “Plaine du Durgeon”) que l’on domine du haut du clocher terrasse de l’église Saint-Martin à la double architecture qui – quant à elle – confère au village un petit air de Provence.
L’église, placée sous le patronage de saint Martin – ce qui atteste souvent une origine lointaine –est mentionnée au XIIème siècle, mais un lieu de culte semble avoir existé dès le VIIIème siècle.
Son clocher caractéristique en terrasse à l’italienne offre un panorama et son belvédère donnant sur la vallée du Bognon et du Durgeon, son écrin de vergers, de parcs, de forêts et jardins.
L’église, c’est donc aussi l’escalier d’abord de pierre en colimaçon, puis ses escaliers de chêne qui conduisent au sommet du clocher.

Saulx, c’est aussi et encore le château du XVIIIème siècle, classé MH, qui retrouve des couleurs sous l’effet d’une restauration de longue haleine, remettant en valeur la ferronerie d'art, le portail, le colombier, le pressoir, ou les papiers peints classés des salons du premier étage...
Autre curiosité : les animaux qui habitent le parc du château, bien loin des montbéliardes qui font habituellement le paysage de nos pays ! Vous croiserez ainsi des pans, des daims et autres nandous qui font le bonheur de balades familiales du dimanche.

Saulx, c’est donc un bourg qui se réinvente complètement, par ailleurs fort d’une situation plutôt favorable, parce que toujours à deux pas de la N57 – qui a aussi ses bons côtés ! –  et quasiment à mi-chemin entre Vesoul et Luxeuil, distantes – comme Lure – de 12 à 15 kilomètres et donc d'une dizaine de minutes.

Moralité : de la N57 à la D14, autant de bornes raisons de croire en des lendemains qui chantent !

Première étape : la mairie !
Christian Bresson nous y attendait, devant la relique précieusement gardée dans son bureau, témoin d'une vie qui a basculé.
Le maire est pour ainsi dire en quelque sorte le garde des Saulx : le Saulx d'hier comme le Saulx de demain !

Christian Bresson, maire de Saulx qui ne rime plus avec la Saulxquante sept ! - Radio France
Christian Bresson, maire de Saulx qui ne rime plus avec la Saulxquante sept ! © Radio France - Dominique Parreaux

"On pourra envoyer un gamin chercher du pain...!"

Nous sommes ensuite allés voir l'église de plus près. Elle symbolise le cœur d'un bourg qui se métamorphose autour d'un édifice qui  lui-même déjà pas mal changé...

Claude Dole devant une église qui parle à l'architecte qu'il est pour de nombreuses raisons - Radio France
Claude Dole devant une église qui parle à l'architecte qu'il est pour de nombreuses raisons © Radio France - Dominique Parreaux

"Le village de Saulx est comme les villages provençaux"... ou provenSaulx pour le coup !

Si Saulx-de-Vesoul est encore un peu un chantier à ciel ouvert, le bourg a aussi déjà vu certains aménagements achevés transformer son paysage. Il en est ainsi par exemple du jardin des comestibles et autre jardin de jeux, à la fois reflets du passé et acteurs de l'avenir.

Emmanuel Parisot, paysagiste, devant le jardin des jeux qui'il a créé dans le projet global de réaménagement du bourg - Radio France
Emmanuel Parisot, paysagiste, devant le jardin des jeux qui'il a créé dans le projet global de réaménagement du bourg © Radio France - Dominique Parreaux

"Qu'il est savoureux !"

Nous avons ensuite traversé le parc animalier du château pour rejoindre Benjamin Gonzales qui nous a reçus et fait visiter le bâtiment en pleine rénovation, dans le respect du passé comme du futur !

Benjamin Gonzales entre parc et jardin, devant le château et le colombier qui retrouvent une nouvelle jeunesse ! - Radio France
Benjamin Gonzales entre parc et jardin, devant le château et le colombier qui retrouvent une nouvelle jeunesse ! © Radio France - Dominique Parreaux

"Le patrimoine, l'air de rien, ça nous rattache à un passé, mais ça nous projette aussi vers l'avenir"

Nous nous sommes ensuite un peu éloignés du patrimoine pour visiter le village côté cour (de récré), dans ce qui en fait aussi la vraie vie d'aujourd'hui... et de la vie, il y en a !!

Marion (animatrice) et Nadia (coordinatrice) de part et d'autre de Maily, Chloé, Heïdi, Arthur et de tous les copains du périscolaire - Radio France
Marion (animatrice) et Nadia (coordinatrice) de part et d'autre de Maily, Chloé, Heïdi, Arthur et de tous les copains du périscolaire © Radio France - Dominique Parreaux

"Vous verrez les gamins ici ils disent souvent bonjour"

Impossible de visiter Saulx-de-Vesoul sans escalader les escaliers du clocher, en découvrir le mécanisme et prendre de la hauteur... La terrasse et son point de vue sur tout le pays (entre autres Châtenois, Châtenaey, Genevrey, Servigney, Mailleroncourt, Vilory, Vellefrie, Flagy ou encore Colombier) vaut bien les quelques efforts que supposent les marches d'escaliers qui ne font pas semblant de monter !

Chantal Virot et le mécanisme de l'horloge de son enfance, au 2ème étage du clocher.... - Radio France
Chantal Virot et le mécanisme de l'horloge de son enfance, au 2ème étage du clocher.... © Radio France - Dominique Parreaux
... c'est à dire en dessous de la terrasse à l'italienne qui ouvre sur tout le pays, et par exemple la Motte côté sud - Radio France
... c'est à dire en dessous de la terrasse à l'italienne qui ouvre sur tout le pays, et par exemple la Motte côté sud © Radio France - Dominique Parreaux

"Je me croyais dans un château fort... on s'imagine plein de trucs, et des fois je me faisais peur toute seule !"

Dans le projet global de réaménagement figurait également la réalisation d'une aire d'accueil de camping-cars, voisine du futur stade. C'est là que nous avons frappé à la porte de chez Isabelle et Bruno, immatriculés 62 mais apparemment séduits par le 70 !

Bienvenue à bord... embarquement pour le voyage de la vie ! - Radio France
Bienvenue à bord... embarquement pour le voyage de la vie ! © Radio France - Dominique Parreaux

"On peut dire 8 tranquille !"

Saulx-de-Vesoul, c'est aussi de l'activité économique et des productions qu'on ne soupçonnerait pas forcément au milieu de ce pays de Haute-Saône. Il y a par exemple du Saulx-de-Vesoul dans bon nombre d'endroits prestigieux, grâce au savoir-faire de MBM et de ses 38 salariés.

Damien Bourgogne et Anne-Laure Mercier devant le nouveau centre d'usinage de l'entreprise - Radio France
Damien Bourgogne et Anne-Laure Mercier devant le nouveau centre d'usinage de l'entreprise © Radio France - Dominique Parreaux

"Il y a une cohésion... c'est un réel plus !"

Pour bien comprendre le bourg, nous avons poussé la porte que le tout Saulx doit régulièrement pousser aussi : l'épicerie-tabac-presse-multiservices. Parce que sans Martine, la vie ne serait pas la même !

Martine et Frédéric, riches... en tout cas de leurs relations humaines à Saulx ! - Radio France
Martine et Frédéric, riches... en tout cas de leurs relations humaines à Saulx ! © Radio France - Dominique Parreaux

"Ils sont en train de nous faire un super village !"

Et puisqu'à Saulx toutes les conversations tournent autour du projet de réaménagement, il nous fallait obsolument croiser la route de Nicolas Richard, ingénieur maître d'oeuvre de ce "chantier de résurrection" au cœur d'un village en ce moment un peu Saulx de ciment sur les bords !

L'église, point de départ de la réflexion du projet... - Radio France
L'église, point de départ de la réflexion du projet... © Radio France - Dominique Parreaux
... qui passe aussi par les aménagements de voirie devant le château et en valorisant l'un des puits... - Radio France
... qui passe aussi par les aménagements de voirie devant le château et en valorisant l'un des puits... © Radio France - Dominique Parreaux
... ou encore par les perspectives des allées parcourant les tout nouveaux jardins de jeux ou des saveurs. - Radio France
... ou encore par les perspectives des allées parcourant les tout nouveaux jardins de jeux ou des saveurs. © Radio France - Dominique Parreaux

"On avait un côté droit Saulx, un côté gauche Saulx... la parole n'était même pas possible !"

Comme d'habitude, notre village nous ayant réservé le bonheur de bien des rencontres, nous vous en mettons de côté ! Nous reviendrons ainsi très vite à Saulx, pour de nouveaux angles de vue, parmi lesquels la Maison Médicale et son décor...

Marie-Anne Bouverot dans son cabinet qui donne sur un paysage dont elle ne se lasse pas, illustration de cette campagne et de cette vie rurale dont elle est amoureuse. La fenêtre, autrement dit Window (!), est une vraie fenêtre de navigation ! - Radio France
Marie-Anne Bouverot dans son cabinet qui donne sur un paysage dont elle ne se lasse pas, illustration de cette campagne et de cette vie rurale dont elle est amoureuse. La fenêtre, autrement dit Window (!), est une vraie fenêtre de navigation ! © Radio France - Dominique Parreaux

... nous irons également saluer Lucie Beuvelet, sapeur-pompier heureuse de sa condition et de sa vie à Saulx...

Lucie, à la fois dans le 70 et dans le 18 ! - Radio France
Lucie, à la fois dans le 70 et dans le 18 ! © Radio France - Dominique Parreaux

... puis nous arrêterons à la bibliothèque où Sophie Taran nous racontera son village en mode livre et sous forme de titres de chapitres...

Tous les univers et toute la lecture déclinée en thèmes et ateliers pour créer et partager ! - Radio France
Tous les univers et toute la lecture déclinée en thèmes et ateliers pour créer et partager ! © Radio France - Dominique Parreaux

... sans oublier d'aller dire un petit bonjour au Club des Joyeuses Retrouvailles où l'on ne mâche pas ses mots... ambiance garantie...

Marinette, Noël, Thérèse, Marcelle et Nicolle... on n'a pas sa langue dans sa poche mais du bonheur à revendre ! - Radio France
Marinette, Noël, Thérèse, Marcelle et Nicolle... on n'a pas sa langue dans sa poche mais du bonheur à revendre ! © Radio France - Dominique Parreaux

... puis de prendre la température à l'école, où nous nous sommes annoncés pour que la directrice nous ouvre...

Carole Walker, maîtresse des petits-moyens, et directrice d'une école où il fait bon travailler ! - Radio France
Carole Walker, maîtresse des petits-moyens, et directrice d'une école où il fait bon travailler ! © Radio France - Dominique Parreaux

... et enfin de partir à la rencontre de l'un des artisans de l'opération façades, lui-même sautré et très heureux de l'être, après y être pourtant venu à reculons !

Adrien Bernardin, aujourd'hui très "chaux" pour Saulx ! - Radio France
Adrien Bernardin, aujourd'hui très "chaux" pour Saulx ! © Radio France - Dominique Parreaux

Alors à très très vite à Saulx-de-Vesoul, dernier des candidats de cette saison 2, et en lice pour l'ultime qualification en vue de la finale de fin juin !
Nous y reviendrons dans le courant de la prochaine quinzaine, comme dans les rues des autres bourgs et villages traversés ce trimestre, et que vous pourrez également retrouver dans le dossier dédié sous les panneaux des "Plus Beaux Villages de Franche-Comté" !

Choix de la station

France Bleu