Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Événements

Mort de François Cavanna, co-fondateur de Hara-Kiri et Charlie Hebdo

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

L'écrivain et dessinateur François Cavanna est mort mercredi soir à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil. Il avait notamment fondé les journaux satiriques "Hara-Kiri", puis "Charlie Hebdo".

François Cavanna, écrivain et dessinateur
François Cavanna, écrivain et dessinateur © Maxppp

Il allait avoir 91 ans en février. François Cavanna est mort mercredi, à Créteil. Hospitalisé après une fracture du fémur, il a souffert selon ses proches de complications pulmonaires. Écrivain, dessinateur, il avait notamment fondé deux journaux satiriques : Hara-Kiri , puis Charlie Hebdo .

Après la guerre, le dessin

François Cavanna est réquisitionné lors de la Seconde Guerre mondiale pour le STO, le Service du Travail Obligatoire. Et ensuite expédié dans une usine d'armement à Berlin. C'est après ça qu'il se lance comme dessinateur de presse et parvient à en vivre. Il prend un pseudonyme, Sépia, qu'il utilisera jusque dans les années 60.

En 1960, il s'associe avec Georges Bernier pour fonder le magazine Hara-Kiri, "journal bête et méchant", qui deviendra ensuite Charlie Hebdo.

il était aussi écrivain et auteur, entre autres, de Ritals ,** succès adapté à la télévision.

Un artiste engagé

Fils d'un maçon et d'une femme de ménage, autodidacte, François Cavanna était d'abord un défenseur acharné de la langue française et de l'école républicaine. Mais c'est dans ses journaux satiriques qu'il fait passer bon nombre de messages. Classe politique, racisme, société de consommation, militarisme... Les cibles de Cavanna et sa bande ne manquent pas et les procès sont nombreux.

Mais Cavanna n'abandonne jamais sa liberté de ton, comme en 1978 sur le plateau de l'émission de Bernard Pivot, Apostrophes. Alord que Charles Bukowski, écrivain américain, est ivre et marmonne sans cesse, François Cavanna lui lance un "Bukowski, ta gueule !"

  Quand sa petite-fille meurt d'une overdose à 18 ans, il se lance dans un combat contre la drogue, et interpelle les politiques pour demander des règles mondiales contre ce fléau. Sa dernière guerre, il la mène contre la maladie de Parkinson. C'est dans son livre *Lune de Miel* , en 1991, qu'il révèle publiquement être atteint de cette maladie.
La carrière de François Cavanna - Aucun(e)
La carrière de François Cavanna
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu