Culture – Loisirs

Nantes : le camouflage multicolore du Maillé-Brézé est terminé

Par Thomas Schonheere, France Bleu Loire Océan vendredi 25 septembre 2015 à 19:18

Il aura fallu trois semaines pour terminer le nouveau camouflage du Maillé-Brézé
Il aura fallu trois semaines pour terminer le nouveau camouflage du Maillé-Brézé © Radio France - Thomas Schonheere

Avec une petite semaine de retard, la fresque peinte sur le navire amarré Quai de la Fosse, à Nantes, est enfin finie. L'oeuvre a été réalisée par deux artistes de street-art originaires de Paris : Matthieu et Fred, alias Velvet et Zoer.

Il aura fallu trois semaines de travail et plus de 200 litres de peinture pour terminer le nouveau camouflage du Maillé-Brézé. Un chantier colossal qui n'a pas été de tout repos : "Pour peindre la coque, on avait une barge qui flottait sur l'eau, avec des échafaudages, explique Fred, 30 ans, un des deux artistes parisiens qui a travaillé sur cette fresque. Un jour on a eu une grosse pluie, avec des rafales de vent. Et là justement la barge bougeait dans tous les sens... Il y a quelques pinceaux qui sont tombés dans la Loire, oui."

Un chantier à 13 500 euros

Au départ, c'est une association nantaise, Plus de couleurs, qui a persuadé les propriétaires du Maillé-Brézé (l'association Nantes Marine Tradition) de laisser deux artistes de street-art relooker le navire-musée, amarré Quai de la Fosse, à Nantes. Un appel à contribution sur internet a été lancé, la ville de Nantes, la DRAC et la région Pays de la Loire ont aussi contribué à hauteur de 8 500 euros. L'oeuvre s'inscrit dans le festival d'art urbain Teenage Kicks.

Résultat : une fresque de 1000 m², tout en dégradé de couleurs. "Quand on est sur le bateau ou au niveau du Quai de la Fosse, c'est assez abstrait, précise Fred. Il faut regarder le tout depuis l'autre rive, sur l'île de Nantes. On a essayé de faire en sorte que le Maillé-Brézé se fonde dans le décor, entre l'eau et le ciel." 

Les Nantais, eux, sont partagés quant à ce nouveau camouflage multicolore. Mais tous reconnaissent que le Maillé-Brézé est mieux ainsi qu'en gris.

Maillé-Brézé : les Nantais divisés

Ce nouveau camouflage restera au moins six mois sur le Maillé-Brézé.