Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Événements

Orages en Dordogne : dégâts importants dans le secteur agricole

samedi 3 août 2013 à 19:31 France Bleu Périgord

Les orages violents qui ont frappé la Dordogne vendredi soir sont un coup dur pour bon nombre d'exploitants agricoles. Les grêlons, parfois de la taille de "balles de ping-pong", ont touché des récoltes de maïs, des arbres fruitiers, ainsi que le vignoble du bergeracois, dans le canton de Villefranche-de-Lonchat.

Les vignes sur les communes de Carsac-de-Gurson et Montpeyroux sont plus particulièrement touchées. Pour Jean-François Frattero, le président de la fédération des vins du Bergerac, les dégâts causés par les orages qui se sont abattus sur la Dordogne sont "très très importants " par endroit. "C'est une zone relativement limitée mais où les dégâts sont très très importants ", explique-t-il au micro de France Bleu Périgord. "Entre 20 et 80% de perte ". "Le végétal est complètement hâché, et les grappes détruites ".

Un sale coup pour l'agriculture périgourdine

D'autres cultures sont également grièvement touchées : des fruitiers - les pommes du côté de Lanouaille, et les maïs sur tout le passage des orages, sur une large bande allant du sud est au nord ouest du département, de Villefranche de Lonchat jusqu'à Excideuil, Lanouaille, et Hautefort. "C'est une catastrophe " pour Yannick Francès, le président de la FDSEA en Dordogne.

Orages : "une catastrophe" pour Yannick Francès, le président de la FDSEA

Partout, l'heure est au constat des dégâts, ce week-end. La grêle a percé les toitures, hâché les arbres et les cultures.

"On n'avait vraiment pas besoin de ça. On dirait que la nature a été brûlée".

Un éleveur d'Azerat en Dordogne constate les dégâts après les orages - Radio France
Un éleveur d'Azerat en Dordogne constate les dégâts après les orages © Radio France - Johana Yakin

REPORTAGE - dans le nord est du département , à Azerat, Johanna Yakin a rencontré un éleveur de vaches laitières qui a perdu les 2/3 de ses 50 hectares de maïs, vendredi soir, et qui devra racheter pour 80.000 euros de maïs en urgence pour nourrir ses bêtes. Même constat à Lanouaille, dans un verger de pommes en piteux état, où "les arbres sont complètement déchiquetés, les pommes creusées ".

Orages, les dégâts en Dordogne : le reportage de Johana Yakin dans le nord est du département

Orages : des "dégâts très très importants" par endroit dans les vignes (Jean-François Frattero)