Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pau : "urbexer", il visite les lieux abandonnés

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre
Pau, France

Urbex, c'est le nom d'une discipline qui fait de plus en plus d'adeptes partout en France. Cela consiste à visiter des lieux abandonnés. À la limite de la légalité, cette pratique fait quelques adeptes à Pau.

Vincent visite une usine abandonnée à Pau
Vincent visite une usine abandonnée à Pau © Radio France - Maud Calvès

Urbex, comprenez exploration urbaine. C'est le nom d'une discipline qui consiste a explorer un lieu abandonné, et d'imaginer son histoire. Les adeptes se nomment "urbexers", et cette discipline a ses propres règles. La première d'entre elle est de ne pas dégrader le lieu, de ne pas forcer les entrées et de ne rien changer au décor. 

Ensuite, les sites à visiter ne sont pas rendus publiques. Les photos sont postées sur internet, mais pas les adresses. Le plaisir réside aussi dans le fait de devoir trouver le lieu soi-même

Je suis satisfait à chaque exploration. Visiter ces lieux abandonnés, ça me rappelle le passé, l'époque et comment le monde a changé". Vincent, urbexer à Pau.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

A la limite de la légalité 

Explorer un lieu abandonné veut aussi dire rentrer dans une propriété privée. Mais les "vrais urbexers" ne dégradent rien, et bien souvent, même s'ils se font prendre la main dans le sac, il n'y a aucune poursuite car, selon Vincent, urbexer à Pau, si aucun panneau n'indique à l'entrée du lieu qu'il s'agit dune propriété privée et qu'il est interdit d'entrer, devant le tribunal, il ne peut y avoir aucune condamnation.

Les gens qui nous voient rentrer dans les lieux pensent que l'on va casser, dégrader. Ils ne comprennent pas ce système d'aller visiter un lieux abandonné "

Plus que la légalité de la discipline, c'est la sécurité à laquelle font très attention les pratiquants de l'urbex. Gants, genouillères... Ils communiquent également l'adresse exacte du site qu'ils vont visiter, à un proche.

Dans de nombreuses grandes villes en France, il existe une communauté d'urbexers. Cette discipline a démarré dans les années 1980 et touche de nombreux pays comme l'Australie, l'Angleterre et les Etats-Unis.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess