Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Événements DOSSIER : Comprendre l’incorporation de force 75 ans après, les témoignages des Malgré-Nous

Père Félix Lutz de Gries, malgré-nous

mardi 12 septembre 2017 à 13:28 Par Pierre Nuss, France Bleu Elsass

75 ans après l'incorporation de force des alsaciens et alsaciennes dans l'armée allemande, France Bleu Elsass vous propose les témoignages des incorporés de force, enregistrés en 2012.

Le Père Félix Lutz, carnets de la nuit noire
Le Père Félix Lutz, carnets de la nuit noire - Bastberg

Gries, France

En mai 1943, un jeune homme d'à peine vingt ans est incorporé de force dans l'armée allemande. Il s'appelle Félix Lutz. Comme des milliers d'autres Alsaciens, il quittera les siens pour rejoindre le front de l'Est où il connaîtra les pires épreuves. Jusqu'à sa libération en septembre 1945, il consigne jour après jour les faits et gestes qui jalonnent son voyage au bout de l'horreur. Dans cette Europe en proie à la haine et à la destruction, Félix Lutz trouva la force de résister à la barbarie ambiante. C'est ainsi qu'il a sauvé sa conscience et par là même un peu de la beauté de ce monde. C'est l'exemplaire leçon d'humanité qu'il nous donne à travers cet étonnant témoignage.

Félix Lutz, malgré nous

Né le 12 mai 1924 à Strasbourg et originaire de Gries, le Père Félix a 19 ans quand il est incorporé de force dans la Wehrmacht et envoyé sur le front russe ; il raconte ses aventures dans plusieurs ouvrages dont Carnets de la Nuit Noire et Jeunesse sacrifiée. Rentré en Alsace en octobre 1945, il entame des études pour devenir prêtre. Il devient membre de la SMA le 11 février 1951, est ordonné prêtre le 12 juillet 1951.

Félix Lutz - Aucun(e)
Félix Lutz

Il part alors pour le Togo où il enseigne pendant 10 ans au collège St-Joseph de Lomé. De retour en Alsace en 1962, il devient Directeur/rédacteur du Messager, aumônier des collèges Foch et Kléber et du lycée Schumann à Haguenau puis Aumônier militaire à Haguenau-Oberhoffen de 1982 à 1992.

De 1992 à 1995, il fut Supérieur de la communauté de Haguenau puis se retire à Gries dans la maison familiale. Il participait encore de temps à autres aux réunions du Messager/ Terre d'Afrique et quelques unes de ses lettres venaient d'être publiées dans un ouvrage récemment sorti aux éditions de la Nuée Bleue, Lettres de Malgré-nous.