Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Événements

PHOTOS | Des moissons "comme dans le temps" à Valennes

dimanche 9 août 2015 à 16:07 Par Marion Fersing, France Bleu Maine

Pour la dix-neuvième année, Valennes, près de Saint-Calais, a fêté les moissons à l'ancienne. Pour ne pas oublier l'histoire de nos campagnes et de nos grands-parents.

Quelques unes des machines agricoles de la fête des moissons à Valennes
Quelques unes des machines agricoles de la fête des moissons à Valennes © Radio France - (photos Marion Fersing)

Le petit village de Valennes , près de Saint-Calais, a fêté les moissons à l'ancienne pour la dix-neuvième année. Il y avait des démonstrations de battage à l'ancienne, de labour à cheval, de vieux tracteurs et d'anciennes machines agricoles impresionnantes pour ceux qui ne les ont pas connues.

Pour les habitants de Valennes qui organisent, année après année, cette fête de la moisson, c'est un rendez-vous très important pour ne pas oublier l'histoire de nos campagnes . Alors Pierre reproduit les gestes de son grand-père. Il bat le seigle à la main, contre un tonneau, avant de le passer dans une sorte de peigne avec de grosses dents en bois pour nettoyer la paille et qu'à la fin, il ne reste que des tiges bien nettes. "Mon grand-père avait recouvert toute une grange avec de la paille comme ça."

"C'est important de montrer ça aux jeunes, sans quoi ça va se perdre"

Jean-Pierre, lui, s'occupe de séparer le grain de la balle, des impuretés, grâce à un tarare. "Il y a les gens qui viennent nous voir parce que ça leur rappelle des souvenirs. Moi, j'ai vu mon grand-père utiliser cette machine et je l'ai même fait tourner ! J'étais pas bien grand, mais je l'ai fait tourner. Et puis il y a les jeunes qui découvrent tout ça. Mes petits-enfants, quand je leur en parle, ils me regardent avec de grand yeux. C'est important de leur montrer, sans quoi, ça va se perdre !"

Jean-Pierre fait découvrir son tarare, sa machine à séparer le grain des impuretés, aux plus jeunes

Patrick est allé racheter la locomobile de son beau-père chez le ferrailleur

Les deux hommes travaillent à la main, mais ils sont aussi entourés de vieux tracteurs et de vieilles machines agricoles impressionnantes comme la locomobile à vapeur de Patrick. Six cheveaux de puissance pour faire tourner des batteuses, des scieries fixes et des presses pour la paille. Il la bichonne après l'avoir sauvée il y a plus de 30 ans. "Mon beau-père était entrepreneur de battage, il en avait quatre comme celle-là, mais il les a envoyées chez le ferrailleur. Alors, j'en ai racheter une, je l'ai fait remettre à neuf et maintenant, je montre à mon fils comment elle fonctionne. Pour qu'il continue à la faire tourner".

Et pour que la locomobile à vapeur continue de siffler pour saluer la vingtième édition de la fête de la moisson de Valennes, l'an prochain.

Valennes fait revivre les moissons comme au début du XXe siècle