Événements

PHOTOS - Reconstitution de la bataille du Pont du Garrit à Saint-Cyprien

Par Martin Cotta, France Bleu Périgord samedi 5 juillet 2014 à 20:47

Les soldats américains franchissent le pont du Garrit après avoir décimé les Allemands
Les soldats américains franchissent le pont du Garrit après avoir décimé les Allemands © Radio France - Martin Cotta

Une centaine de figurants ont rejoué la bataille du pont du Garrit 70 ans après. Ces combats entre maquisards et une division SS avaient retardé les Allemands dans leur progression vers la Normandie, deux semaines après le débarquement.

Il y a 120 ans entre les communes de Berbiguières et de Saint-Cyprien, naissait le pont du Garrit. Un ouvrage métallique dont les lignes rouillées et foncées peuvent rappeler la Tour Eiffel. Long de plusieurs centaines de mètres le pont enjambe la Dordogne. Mais il y a 70 ans, le 24 juin 1944 précisément, une bataille importante dans l'histoire de la deuxième guerre mondiale pour le département se déroulait. Pour empêcher une division SS qui comptait rallier au plus vite la Normandie après le débarquement, les maquisards ont échangé pendant plusieurs heures des tirs avec l'ennemi, et ont fini par faire sauter le pont . Les combats ont fait plus de 60 morts. L'opération a été finalement un succès pour les résistants car le reste de la division SS a dû faire un détour jusqu'au Bugue pour rallier le nord de la France. 

Ce samedi après-midi, une centaine de figurants ont enfilé les vestes M-37, M-41 et les vestes SS pour rejouer le combat devant près de 300 spectateurs, placés des deux côtés de la rive. Parmi eux, Joseph ou Jacques Legrand comme il se surnommait à l'époque où il était résistant dans le groupe Soleil. Soixante-dix ans après, Joseph se souvient très bien du jour où il a défendu le pont, son pont.

"Mon commandant l'avait miné mais n'avait pas réussi à le faire exploser. Et d'un coup on a vu les chars (allemands) arriver. Un soldat est monté sur un arbre près du pont pour nous regarder et il s'est fait descendre." — Joseph, ancien résistant périgourdin

Les versions divergent, mais le combat du Pont du Garrit aurait fait au moins 60 morts.

Un officier de la Division SS allemande explique la stratégie d'assaut à deux de ses hommes  - Radio France
Un officier de la Division SS allemande explique la stratégie d'assaut à deux de ses hommes © Radio France - Martin Cotta

"Quand vous cherchez votre copain et qu'il est écrasé par un char..."