Culture – Loisirs

Plus de 500 danseurs ce week-end à Saint-Romain-en-Gal

Par Jacky Page, France Bleu Isère vendredi 17 mars 2017 à 11:05

Emma Jeanmougin, jeune Viennoise engagée dans la compétition
Emma Jeanmougin, jeune Viennoise engagée dans la compétition © Radio France - Jacky Page

Pour la deuxième année consécutive, le gymnase de Saint-Romain-en-Gal accueille le championnat d'Europe de danse de couple. Les épreuves commencent ce vendredi 17 mars, et vont se prolonger jusqu'à dimanche, avec 566 danseurs venus de 12 pays.

566 danseurs attendus sur le parquet du gymnase de Saint-Romain-en-Gal. Une participation qui en dit long sur l’engouement que suscite cette passion, relancée il est vrai par la télévision, avec des émissions telles que « Danse avec les Stars » sur le petit écran français. Les premières saisons de l'émission, commente Christophe Jeanmougin, on a vu arriver plus de garçons que d’ordinaire, qui voulaient faire de la danse de couple. Christophe Jeanmougin co-organise les championnats d’Europe avec une école de danse lyonnaise.

Il est professeur de danse à Vienne. Dans son école, le Dance Team, il propose un éventail très large de styles, danse de salon, swing, jazz, salsa, bachata, merengue, rock and roll, boogie-woogie, entre autres. Il s'est même formé pour enseigner le hip-hop. « On entend plus de hip-hop que de valse à la radio ». Il faut bien s’adapter, dans un art qui comme la musique, évolue sans cesse. Dimanche après-midi à Saint-Romain-en-Gal, il y aura une coupe régionale de hip-hop. Mais le championnat, lui, sera dominé par le genre latino.

Des Viennois en compétition

La fille de Christophe, Emma, préfère pour sa part danser du jazz, ou la bachata. « Ça me relaxe », dit-elle. Difficile cependant d’être tout à fait relaxée quand on participe à un championnat. A 17 ans, Emma est vice-championne de France en solo dance show. Pour ce championnat d’Europe, elle a préparé trois danses, et s’est entraînée assidûment avec son partenaire Anthony Massicard, tous les jours, pendant les vacances scolaires, et dès qu’ils en avaient la possibilité.

« Avant les compétitions, les démonstrations, ça nous aide beaucoup, parce que ça nous prépare à danser devant d’autres personnes, et on voit par rapport aux applaudissement et dans le regard des gens si ça leur a plu ». Les championnats d'Europe sont régulièrement dominés par des danseurs russes et italiens. Dans les rangs français, il faudra compter aussi avec un autre Viennois, Maxime Fulbert, qui défendra son titre de Tango salon avec sa partenaire Anaïs Ruivo. Et comme le dit Emma Jeanmougin :"On veut donner le meilleur de nous-mêmes, et s'amuser"

Le championnat d'Europe de danse de couple commence à 10 h 30 ce vendredi matin au gymnase de Saint-Romain-en-Gal, grande rue de la plaine. Il en coûte 27 euros pour une place à table, 20 euros dans les gradins pour un adulte. 12 euros pour les enfants.