Culture – Loisirs

Point final pour la fondation La Borie en Limousin

Par France Bleu Limousin, France Bleu Limousin mardi 31 mars 2015 à 20:03

 Le château de la Borie à Solignac et son jardin des sons, en 2013.

Le tribunal de grande instance de Limoges a prononcé ce mardi la liquidation judiciaire de la fondation La Borie. Mise en redressement judiciaire en décembre dernier et sans aide de ses financeurs, la structure était condamnée à la fermeture.

Sans grande surprise, le tribunal de grande instance de Limoges a prononcé* la liquidation judiciaire de la structure musicale et culturelle basée à Solignac, près de Limoges, les 18 salariés vont donc être licenciés . Après une mise en redressement judiciaire en décembre dernier, la liquidation de la fondation était_ inévitable du fait de la suppression des subventions de l'État : *_ sans financeurs, impossible de poursuivre l'activité. L'Association pour le soutien à la fondation La Borie en Limousin dénonce le choix de l'État qui a provoqué cette disparition. Selon les défenseurs de la Fondation, malgré les difficultés financières, la structure pouvait se redresser sans supplément de subventions publiques et avec une autonomie financière de près de 50%.

La mutualuté française limousine devrait reprendre le site

De son côté, le préfet de la Haute-Vienne estime qu'il n'y avait plus aucun projet culturel crédible . La Fondation La Borie en Limousin accueillait notamment une résidence d'artistes, des concerts de musique baroque et surtout le "Label jazz La Borie" récompensé plusieurs fois par des Victoires de la Musique et qui produisait entre autres Lisa Simone, fille de Nina Simone. La Mutualité française limousine a confirmé ce mardi son projet de reprise du site pour y installer un centre de soins pour musiciens et de un label musical.

Partager sur :