Événements

Prix du livre France Bleu : sélection des ouvrages de France Bleu Breizh Izel

Par Pascal Cléro, France Bleu mardi 8 juillet 2014 à 17:19

Le choix des libraires partenaires de la station France Bleu Breizh Izel.

Prix livre bandeau haut - Radio France
Prix livre bandeau haut © Radio France

Catherine Le Duff de la librairie Livres in room à Saint-Pol-de-Léon et Jean-François Delapré de la librairie Saint Christophe à Lesneven vous proposent leur sélection

Trois ans après nous avoir baladés de Brest à Vitré, les éditions Alexandrines reprennent la route et nous proposent un voyage au cœur de vies et d'écrits, sur les traces de quelques écrivains ayant vécu entre Vannes et Brest. Qu'ils aiment la mer et ses caprices, la terre et ses mystères, la poésie, la fantaisie ou l'Histoire, tous sont amoureux de leur région, souvent de leur ville...

> Le billet complet du libraire avec Page des Libraires

Rester en rade fait partie de ces expressions qui, si elles ont un sens pour tout un chacun, en a un autre pour qui, comme Hervé Bellec, est amoureux de la rade de Brest. C’est à un tour intime qu’il nous convie dans ce petit texte magnifiquement illustré par Philippe Kerarvran, une visite privée en compagnie d’un guide qui en a arpenté tous les chemins, tous les ribinous , ces sentiers pas vraiment cartographiés qui vous entraînent du côté de Logonna-Daoulas, au-dessus de sa rade, à la pointe du Château, début d’une promenade légendaire, tantôt historique, tantôt rêvée...

> Le billet complet du libraire avec Page des Libraires

Décembre 1980, à Paris.Armel est un jeune orphelin de 16 ans en quête d'identité... Pourquoi, bien que d'origine arabe, porte-t-il un prénom breton ? Jusqu'au jour où il hérite d'une maison à Saint-Fiacre, un petit village en presqu'île de Crozon...

> Le billet complet du libraire avec Page des Libraires

Le far breton était au XIXe siècle, au dire du Littré, « une espèce de flan qui se fait dans le Finistère avec de la farine et des œufs. » Un flan… et puis quoi encore ! On voit bien que Monsieur Littré n’a jamais fréquenté, de près ou de loin, la moindre cuisinière finistérienne qui lui aurait montré, sac à far en bandoulière, qu’il existe autant de sortes de fars qu’il y a de plis dans la pâte d’un kouign-amann !

> Le billet complet du libraire avec Page des Libraires