Culture – Loisirs

Séance de sieste acoustique au festival "Le goût des autres" au Havre

Par Kathleen Comte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) dimanche 22 janvier 2017 à 11:14

Séance de sieste acoustique et littéraire au festival Le goût des autres au Havre.
Séance de sieste acoustique et littéraire au festival Le goût des autres au Havre. © Radio France - Kathleen Comte

Sixième édition du festival littéraire "Le goût des autres" au Havre. Avec pour thème cette année les nouveaux mondes. Depuis jeudi et jusqu'à ce dimanche 22h, le public peut librement assister à des concerts et rencontres littéraires... Et même à des siestes acoustiques.

Depuis jeudi et jusqu'à ce dimanche 22h, au Havre, les curieux ou passionnés de littérature peuvent assister librement à des entretiens, rencontres, concerts... littéraires bien sûr. Sous les chapiteaux de cette sixième édition du festival Le goût des autres - qui a pour thème les nouveaux mondes - des ambiances particulières. Sous l'un d'eux on peut même assister à une sieste acoustique.

Une cinquantaine de personnes sont allongées sur des transat, emmitouflées dans des couvertures, la tête plongée dans un oreiller. Dans la fosse devant, les enfants tentent une petite sieste. Sur scène, trois artistes en pleine lecture d'histoire. Un moment de relaxation pour Nicolas venu avec son fils : "Je suis complètement détendu, ça fait énormément de bien. On lâche prise, on est dans le transat, allongé, il y a de la musique, on est ailleurs. J'en ai profité pour me reposer et me plonger dans cette histoire d'ours très sympa."

Et quelle histoire ! Robin, 7 ans, nous la raconte : "C'est l'histoire d'un ours qui voulait se marier. Il voulait tuer un lapin mais il ne savait pas que celui avec qui il s'amusait c'était un lapin." Malgré un résumé un peu hasardeux, le jeune garçon a l'air ravi par la séance : "J'ai adoré, j'ai un peu dormi aussi avec la musique et la dame qui racontait des histoires, c'était trop bien."

Aux côtés de la dame qui raconte des histoires, Bastien Lallemant. Instruments sous le bras, il fait des séances de sieste acoustique depuis plusieurs années. Et pour lui la sieste c'est sacrée.

Bastien Lallemant, musicien et organisateur de sieste acoustique.  - Radio France
Bastien Lallemant, musicien et organisateur de sieste acoustique. © Radio France - Kathleen Comte

"On a des ronfleurs et à chaque fois qu'on entend un ronflement on a l'impression d'avoir gagné la partie. Je crois que la sieste devrait être obligatoire, notre corps le réclame et ça devrait revenir au goût du jour. Il y a des gens qui sortent des siestes acoustiques et qui nous disent que ça devrait être remboursé par la sécurité sociale."

Les siestes acoustiques, un concept qui s'inscrit parfaitement dans le festival pour Rozenn Le Bris, directrice artistique du festival Le goût des autres : "C'est un festival de créations littéraires et on essaye de proposer un certain nombre de rendez-vous un peu différents les uns des autres. La sieste littéraire répond à cette idée qu'on a envie de faire passer au public, d'accéder à la littérature de manière différente [...] On se détend, on se laisser bercer et ça nous rappelle quand on était petits et que papa et maman nous racontaient des histoires avant de nous endormir."

Le festival dure encore jusqu'à ce dimanche 22 heures. L'accès se fait au niveau des Docks, au Magic Mirrors. L'année dernière, l'événement avait attiré 10 000 personnes. Les organisateurs espèrent faire au moins aussi bien cette année.