Événements

Toros en Eauze !

Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne dimanche 6 juillet 2014 à 23:37

Le Mexicano-Gersois Michelito Lagravère de 16 ans a livré des détails honorables.
Le Mexicano-Gersois Michelito Lagravère de 16 ans a livré des détails honorables. © Maxppp

Corbeille d'oreilles et très bonne course de toros, ce 6 juillet à Eauze, dans le Gers gascon.

EAUZE EN OR ! La traditionnelle journée taurine d’Eauze dans le Gers gascon. Le matin novillada sans picador avec le très bon bétail de Jean-Louis Darré. Le soir corrida mixte, sept toros d’Antonio Bañuelos pour Gines Cartagena, Juan Bautista, Joselito Adame et le franco-mexicain Michelito Lagravere qui faisait sa présentation de matador dans le sud-ouest. Corrida triomphale pour une belle entrée : trois oreilles pour Adame, une pour Juan Bautista et deux oreilles pour le cavalier Gines Cartagena.

Un triomphe certes du point de vue des trophées mais surtout une course d’une grande qualité du point de vue du bétail. Les toros de Haute-Castille d’Antonio Bañuelos ont offert une belle course de qualité, de race, de noblesse. Homogènes en présentation les Bañuelos ont été d’un intérêt soutenus même si très peu exploités à la pique.

Joselito Adame, incontestable vainqueur du jour , offre une première faena brillante et vibrante, mettant en évidence les grandes qualités de son toro. Une tauromachie dans le style de Cesar Rincon, faite de cites de loin, avec du volume, à mi-hauteur, en s‘imposant sans contraindre. Le mexicain tue d’une estocade "al recibir" pour traverser un train.

Deux très belles prestations aussi au crédit de Juan Bautista . Le camarguais offre notamment une seconde faena de haute école, classique, tauromachie madrilène pour Madrid, sobre, pure  et profonde, hélas peu appréciée du président qui sans raison refuse une deuxième oreille réclamée justement par le peuple.

Pour ses débuts dans le sud-ouest le Mexicano-Gersois Michelito Lagravère a livré, lui, des détails honorables pour ses 16 ans et demi mais dans un ensemble encore trop imparfait pour convaincre. Enfin à cheval Cartagena coupe deux oreilles, à un toro indigne en présentation, donc sans valeur réelle.