Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Événements

Toros en Hagetmau

dimanche 2 août 2015 à 22:35 Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne

Première novillada de feria ce dimanche dans la Perle de la Chalosse. Une oreille pour Roca Rey, lot hétérogène d'Escolar Gil.

Traditionnelle feria d’Hagetmau.  Deux novilladas avec picadors et une novillada non piquée en conclusion mardi. Ce dimanche, ouverture avec un élevage très apprécié en raison de ses qualités de combat Escolar Gil, pour le dacquois Louis Husson, le péruvien Andrès Roca Rey et l’espagnol de Castille Alvaro Garcia. Une demi-arène, un lot hétérogène en présentation et en comportement. Un spectacle globalement médiocre. Une oreille seulement, pour le péruvien Roca Rey

On attendait d’Escolar Gil sur la base de la haute réputation de cet élevage une prestation impeccable, du bois sur la tête et du piment dans les jarrets… rien de tout cela. Le lot était très hétéroclite tant dans le comportement que dans l’allure avec plusieurs toros vraiment limités en cornes. Une course tout aussi disparate également dans les montées au cheval. Mais pourtant trois novillos avaient de quoi faire la soupe qui ravit les gourmands. Le premier gentiment sans problème, le troisième doux angelot gris, mais surtout ce quatrième exemplaire, malheureusement très  endommagé des pointes. Le novillo galope au picador avec brio en répétant du centre de la piste et en poussant sérieusement. Un Escolar qui ensuite va affirmer ses qualités de charge dans la muleta hélas pas assez sure, ce jour, de Louis Husson. On demandera une vuelta pour la dépouille du bon toro laquelle sera refusée par la présidence sans doute trop attentive à l’état des cornes.

Coté toreros pas grand-chose. Roca Rey coupe une oreille  quasiment pas demandée et totalement imméritée. A un mois de son alternative nimoise le péruvien talentueux semble un peu usé. Garcia lui fait du toreo "canada dry", ça ressembble à, mais ce n'est pas et Louis Husson bien mal dans son toreo se transcende au fameux troisième mais tue mal. Le meilleur de la course ?... la cuadrilla du dacquois, El Santo, Rafael Cañada et Manolo de los Reyes. Impeccables les garçons!

Ce dimanche soir à 18h, 2e corrida de feria, des novillos de La Quinta (la kinnnnta) pour Posada de Maravillas, l’arlésien Lilian Ferrani et  le péruvien Joaquin Galdos.