Culture – Loisirs

Un dispositif de filtrage des véhicules à la plage de Ranquet à Istres

Par Charlotte Couratin, France Bleu Provence lundi 19 juin 2017 à 6:00

Plage de Ranquet à Istres
Plage de Ranquet à Istres © Radio France - Charlotte Couratin

La ville d'Istres, en concertation avec les habitants du quartier du Ranquet, a pris la décision de réglementer l'accès à la plage, du 17 juin au 10 septembre 2017, par mesure de sécurité.

Du 17 juin au 10 septembre 2017, l'entrée et la sortie du quartier seront contrôlées par un gardien au départ du chemin de la Digue à partir de 12h. Une barrière a déjà été installée.

Poste de secours plage de Ranquet - Radio France
Poste de secours plage de Ranquet © Radio France - Charlotte Couratin

Le but : éviter le stationnement anarchique qui entrave la circulation des secours en cas d'accident ou d'incendie. Des mesures de sécurité mais aussi de préservation de l'environnement. Cela permettrait également d'éviter les nuisances pour les riverains.

Un parking et une navette gratuite

Cette réglementation spécifique n'empêche en rien l'accès à la plage. Un parking gratuit, à l'entrée du chemin de la Digue, a été agencé pour la mise en place de ce dispositif. Une navette gratuite, appelée "tuk tuk" partira d'ici pour emmener les estivaux.

La conception d'un sentier est en cours. Les plus courageux devront marcher 900 mètres dans la garrigue.

Macaron pour les habitants du Ranquet - Radio France
Macaron pour les habitants du Ranquet © Radio France - Charlotte Couratin

Un macaron pour les résidents

Tous les habitants devront mettre en évidence sur leur véhicule un macaron, qui justifie, comme dans les calanques de Marseille, leur domiciliation dans le quartier. Ils pourront également bénéficier d'un code d'accès journalier pour le donner à leurs éventuels visiteurs.

Il faudra se rendre à la Mairie d'Istres, avec un justificatif de domicile et la carte grise du véhicule, pour obtenir cette vignette.

Des avis divergents

Pour les habitants, c'est une aubaine : plus de tranquillité et plus de facilité à se garer. Leur beau quartier est enfin préservé.

Certaines familles sont ravies de faire la balade à pied ou en "tuk tuk" même si cela implique certaines contraintes logistiques.

Au snack de la plage, par contre, les gérants sont déçus de ne pas avoir été concertés dans ce projet qui selon eux limiterait le nombre de consommateurs.