Événements

Un nouveau centre dédié au patrimoine bordelais

France Bleu Gironde dimanche 16 mars 2014 à 8:00

Animateur de l'architecture et du patrimoine à Bordeaux, David Jurie a piloté le projet "Bordeaux, Patrimoine Mondial".
Animateur de l'architecture et du patrimoine à Bordeaux, David Jurie a piloté le projet "Bordeaux, Patrimoine Mondial". © Radio France

C'est un espace installé au cœur du Bordeaux historique, place de la Bourse. "Bordeaux, Patrimoine Mondial" a pour but de valoriser l'histoire et l'architecture de la ville, dont une partie est classée depuis 2007 au patrimoine mondial de l'Unesco. Ce nouvel espace privilégie une scénographie contemporaine et interactive.

La plupart des villes classées Unesco en disposaient déjà d'un, Bordeaux et ses 1.810 hectares classés au patrimoine mondial de l'Unesco a désormais aussi le sien. Le Centre d'interprétation de l'architecture et du patrimoine (Ciap), appelé aussi "Bordeaux Patrimoine Mondial", a ouvert ses portes vendredi 28 février, au palais de la Bourse. Il remplace ainsi "Bordeaux Monumental", situé rue des Argentiers et qui était jusqu'à présent la vitrine du patrimoine bordelais.

Ce tout nouvel espace culturel contient 400m² entièrement dédiés à l'architecture et au patrimoine de la ville. Les visiteurs peuvent y découvrir l'histoire de Bordeaux, l'évolution de son port, ou bien encore la diversité de ses habitats. 

"Ca deviendra un lieu incontournable de la ville, entre autres de part son emplacement place de la Bourse, qui est un des lieux emblématiques de la ville." — Nicolas Martin, directeur de l'Office de tourisme

Ce nouvel équipement culturel mise par ailleurs sur une scénographie originale : table numérique, jeu de miroirs ou bien maquettes en bois permettent de découvrir l'histoire et l'architecture de la ville de manière ludique mais surtout interactive.

Une visite ludique et interactive

Depuis l'inscription d'une partie de Bordeaux au Patrimoine mondial de l'Unesco en 2007, la fréquentation touristique de la ville a augmenté de près de 50 %. La fréquentation du nouveau centre pourrait quant à elle atteindre 100.000 visiteurs par an.

"On s'attend à une fréquentation importante"

Partager sur :