Événements

Un parchemin dissimulé dans le monument aux morts de Romans-sur-Isère

Par David Meilhac, France Bleu Drôme-Ardèche jeudi 24 juillet 2014 à 6:01

Le maire de Romans extrait le parchemin, en piteux état, du monument aux morts.
Le maire de Romans extrait le parchemin, en piteux état, du monument aux morts. © Radio France - David Meilhac

Depuis 80 ans, le monument aux morts de Romans-sur-Isère contenait un secret : un parchemin, qui recense les Romanais tombés pour la France entre 1914 et 1918. Mercredi, ce parchemin a été extrait, pour être complété.

Cérémonie surprenante hier à Romans-sur-Isère, dans le cadre du centenaire de la Première Guerre mondiale. En 1934, un parchemin était glissé dans le monument aux morts, place du Champ de Mars, avec les noms de 655 Romanais morts pour la France entre 1914 et 1918. Beaucoup ignoraient l'existence de ce parchemin. Mais depuis 1934, près de 200 autres victimes romanaises ont été retrouvées. Mercredi, la municipalité a donc voulu extraire le parchemin, pour le compléter.

Grosse déception

**** Le coup a étré rude pour les élus et les anciens combattants : du parchemin ne reste plus que la reliure en cuir. Le reste a été dévoré par le temps et les petites bêtes.

Du parchemin glissé dans le monument aux morts de Romans, ne reste plus que la reliure en cuir. - Radio France
Du parchemin glissé dans le monument aux morts de Romans, ne reste plus que la reliure en cuir. © Radio France - David Meilhac

Symboliquement, il était en tout cas important de n'oublier aucune victime, et de compléter cette liste. Ce sera bientôt chose faite grâce au travail d'un historien local, Jean-Yves Baxter, qui a retrouvé 179 victimes de la guerre et natives de Romans.

Cette liste sera ensuite déposée à nouveau dans le monument aux morts, lors des cérémonies de commémoration du 11 novembre, l'année du centenaire du début de la Grande Guerre. Reste à voir sous quelle forme : clé USB, microfilm, ou parchemin plus résistant. En tout cas, les nouveaux noms ne seront pas gravés sur la stèle de la mairie de Romans, il n'y a plus assez de place pour ça.

Plus assez de place sur la stèle de la mairie de Romans pour ajouter le nom des victimes découvertes.  - Radio France
Plus assez de place sur la stèle de la mairie de Romans pour ajouter le nom des victimes découvertes. © Radio France - David Meilhac

De la déception au moment de retirer le parchemin du monument aux morts de Romans.