Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Événements

Une statue de Jean Moulin inaugurée en gare de Metz

jeudi 10 juillet 2014 à 18:41 Par Sarah Tuchscherer, France Bleu Lorraine Nord

L'oeuvre du sculpteur allemand Stephan Balkenhol rend hommage au résistant dont la mort a été déclarée à Metz le 8 juillet 1943. La commande avait été passée par l'Etat lors de la célébration du 70e anniversaire de sa disparition.

Une statue de Jean Moulin inaugurée en gare de Metz
Une statue de Jean Moulin inaugurée en gare de Metz

Pour le 70e anniversaire de sa mort, un hommage avait déjà été rendu à Jean Moulin à la gare de Metz. Le hall des départs avait alors été rebaptisé "Hall Jean Moulin". Cette année, une nouvelle cérémonie était organisée, l'occasion de dévoiler une statue de l'artiste contemporain allemand Stephan Balkenhol. Elle représente le résistant de pied en cap, entouré de trois silhouettes représentant "l'armée des ombres", ces hommes et ces femmes qui se sont soulevés contre l'occupation allemande.

 

cérémonie Jean Moulin SON pour web

hommage à Jean Moulin en gare de Metz - Radio France
hommage à Jean Moulin en gare de Metz © Radio France - Sarah Tuchscherer

 

La mort de Jean Moulin a été reconnue le 8 juillet 1943 à la gare de Metz. Il serait mort dans le train qui l'emmenait dans un camp de concentration allemand. Mais cette thèse est contestée. Certains historiens affirment que Jean Moulin n'est jamais monté dans ce train et qu'il a succombé aux supplices de ses bourreaux à Neuilly.

 

Jean Moulin Filippetti pour web