Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉOS | Dix choses que vous ignorez peut-être sur l'Eurovision

- Mis à jour le -
Par France Bleu

Ce samedi, c'est le 60e Concours Eurovision de la chanson. En direct de Vienne, en Autriche, 26 artistes, dont la Française Lisa Angell, tenteront de remporter le grand prix et de succéder à Conchita Wurst, la gagnante de l'an dernier. Mais savez-vous tout de l'Eurovision ? Francebleu.fr vous dévoile 10 anecdotes sur le concours de chanson le plus regardé au monde.

La scène du Concours eurovision de la chanson 2015, à Vienne
La scène du Concours eurovision de la chanson 2015, à Vienne © Maxppp

#1 | Pas de playback...

C'est l'une des règles essentielles du Concours Eurovision de la chanson : aucune voix ne doit être pré-enregistrée, toute chanson candidate doit absolument être interprétée en live . Rien ne précise, par contre, que la personne au centre de la scène doit obligatoirement être celle qui chante : les pays font donc parfois appel à des chanteurs cachés dans l'ombre , mais bel et bien présents sur scène, qui aident vocalement la "vedette". Ce fut le cas avec le candidat grec en 2009.

#2 | ... sauf pour les musiciens

Pour la musique, c'est la règle strictement inverse. Alors que jusqu'en 1999, le concours était systmétiquement accompagné par un orchestre, il est depuis 2000 interdit de jouer d'un instrument en direct sur scène. Tous les musiciens que vous verrez jouer sur scène samedi soir seront en playback . Désolés pour ceux que le jeu enflammé au violon d'Alexander Rybak, le gagnant du concours en 2009, avait fait rêver. 

#3 | Le Village olympique de l'Eurovision

Organiser l'Eurovision, ce n'est pas que produire une gigantesque émission de télé : c'est aussi s'occuper de l'accueil des délégations venues de toute l'Europe. Chaque année, en parallèle des grandes soirées, le pays hôte met également en place un "EuroVillage" , où de nombreuses animations sont proposées, et un "EuroClub", bar éphémère pour accueillir les fêtes des différentes délégations. 

#4 | Le 27e candidat

Depuis plusieurs années le nombre de pays participant à la finale de l'Eurovision est fixé à 26. Il y aura une exception cette année, avec un 27e candidat, qui est par ailleurs extérieur à l'UER (l'Union européenne de radiodiffusion), qui organise le concours. Il s'agit de l'Australie, invitée exceptionnellement à l'occasion du 60e anniversaire du concours . Le pays diffuse en effet la cérémonie depuis plus de 30 ans. Il sera représenté par Guy Sebastian avec Tonight Again

#5 | La première chanson gagnante était en français

C'était en 1956 : cette année-là, la Suisse remporte le concours grâce à la chanteuse Lys Assia et sa chanson Refrain, interprétée en français. Depuis, la langue de Molière n'a plus la côte : aucune chanson en français n'a remporté le concours depuis 1988 et la victoire de Céline Dion, qui portait alors, à son tour, les couleurs de la Suisse.

#6 | Une dinde candidate

Les règles de l'Eurovision sont strictes : il est interdit de faire monter un animal vivant sur scène. Mais rien n'interdit à un animal en peluche d'être sur scène... ni même d'être candidat ! Du coup, en 2008, l'Irlande en a profité en faisant participer Dustin The Turkey , une marionnette de dindon vedette d'une émission télé pour enfants, comme candidat du pays... sous les huées d'une partie du public 

#7 | Le Portugal, éternel perdant 

C'est à la fois l'un des plus anciens participants, et l'un de ceux qui ne l'a jamais remporté : candidat depuis 1964, le pays n'a jamais été gagnant du concours – et ne l'a donc jamais organisé. Et ce ne sera pas non plus pour cette année : la candidate Leonor Andrade a été éliminée lors de la première demi-finale. 

#8 | De l'importance des répétitions

Le calendrier des répétitions est lui aussi très strict : après deux premières répétitions qui servent à caler la mise en scène, ont lieu trois répétitions générales de chaque soirée. Ces répétitions sont le moment où les jurys nationaux de chaque pays votent . Ce qui signifie que le soir de la finale, une partie du sort des artistes est déjà fixée. 

#9 | L'Eurovision... pour les enfants !

Le saviez-vous ? Il existe une version junior du concours Eurovision : depuis 2003, il permet à des enfants de 10 à 15 ans de représenter leur pays. Avec une particularité : ils doivent être auteurs et compositeurs de leur chanson – ce qui n'est pas le cas pour le "grand" concours. La France n'a participé qu'une seule fois, en 2003.

#10 | Un générique tricentenaire

Le célèbre générique de l'Eurovision date de la fin du XVIIe siècle ! Il s'agit du prélude du Te Deum de Marc-Antoine Charpentier, une pièce musicale qui dure en tout plus d'une demi-heure. Ce prélude, qui accompagne toutes les émissions diffusées par l'UER , a été maintes fois remixé et réarrangé. Comme dans cette version "flûte de pan", en 1989.

BONUS : Epic Sax Guy

Pour le plaisir, et parce que l'Eurovision c'est aussi cela, des costumes kitsch et des chorégraphies parfois douteuses, voici la chanson la plus virale sur Internet de l'histoire de l'Eurovision , "Run Away" des Roumains Sunstroke Project, restée célèbre pour son saxophoniste solo, renommé par la planète web "Epic Sax Guy". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess