Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉOS - Il y a trente ans disparaissait François Truffaut

-
Par , France Bleu

Cinéaste romanesque, l’acteur, le critique cinéphile et le réalisateur François Truffaut s’éteignait le 21 octobre 1984 d’une tumeur cérébrale, à l’âge de 52 ans. Francebleu.fr revient sur ses œuvres clés qui ont marqué un demi-siècle de cinéma.

François Truffaut accompagné de Fanny Ardant, le dernier amour de ce séducteur compulsif
François Truffaut accompagné de Fanny Ardant, le dernier amour de ce séducteur compulsif © Maxppp

Pour François Truffaut, les cinéastes de l'époque de la Nouvelle vague, dont il a fait partie, ne sont que de jeunes réalisateurs "sans programmes" qui décident de sortir des studios pour faire du cinéma. Acteur, critique et réalisateur, le cinéaste s'est éteint il y a trente ans, le 21 octobre 1984, des suites d'une tumeur cérébrale. En trente ans de cinéma, l'homme a réussi à produire quelques films qui figurent, aujourd'hui encore, parmi les classiques français.

Dans son premier film, Les 400 coups, le cinéaste s'était très visiblement inspiré de sa jeunesse. Il créé le personnage d'Antoine Doinel, sorte d'alter ego qui va le suivre sur une partie de son œuvre. Son troisième film, Jules et Jim, qui aborde la thématique douloureuse d'un pur amour à trois, lui apporte une aura internationale. Il marque par la même occasion la tendance du réalisateur d'aborder dans ses film les doutes et les travers de l'espèce humaine. Il inspire même Steven Spielberg, qui lui propose en 1977 de jouer dans son film *Rencontre du troisième type,* * parce que Truffaut *"lui inspire les dialogues"* de son personnage.* Le cinéaste critique -------------------- François Truffaut ne s’est pas contenté de faire des films. Cinéphile, grand littéraire, le réalisateur se révèle également critique de talent. Son attaque dans Les Cahiers du cinéma, contre certains réalisateurs qui ont adapté des oeuvres littéraires au grand écran, restera célèbre. Et lui même s'interdira l'exercice, ne portant jamais à l'écran de grands classiques de la littérature française. La postérité ------------ De par sa sensibilité particulière, François Truffaut reste l’un des cinéastes les plus célèbres du XXe siècle. Douze ans après sa mort, une importante biographie sur son œuvre est publiée par Serge Toubiana et Antoine de Baecque. La même année, le théâtre du Rond-Point accueille des lectures de la correspondance de Truffaut. L’une de ses filles enfin, Éva Truffaut, annonce en 2004 avoir trouvé les dernières scènes de son père. Elle en produit un canular-hommage radiophonique, Le journal d’Alphonse. Et ce mois d’octobre, à l’occasion du trentième anniversaire de sa mort, la cinémathèque française lui dédie u[ne exposition rétrospective à Paris](http://www.cinematheque.fr/fr/expositions-cinema/itinerances/truffaut1.html). Autre hommage de ses contemporains, le réalisateur Martin Scorcese conseille *Les 400 coups* et *Tirez sur le pianiste* comme [films à voir absolument lorsque l'on veut devenir réalisateur](http://www.konbini.com/fr/entertainment-2/martin-scorsese-conseils-films-jeune-cineaste/).
Choix de la station

À venir dansDanssecondess