Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VISITE VIRTUELLE - Le musée Picasso rouvre ses portes à Paris

- Mis à jour le -
Par France Bleu

Ce samedi, après cinq ans de travaux, l'Hôtel Salé rouvre ses portes au public. A l'intérieur, la plus grande collection publique dédiée à Picasso au monde, répartie désormais sur cinq étages. Avec un accrochage particulier qui devrait plaire aux amateurs du peintre catalan, mais aussi à ceux qui connaissent moins son oeuvre.

Les collages sont l'un des aspects à découvrir pendant la visite du musée
Les collages sont l'un des aspects à découvrir pendant la visite du musée

Guernica , Les Demoiselles d'Avignon ou Le Rêve : ces toiles de Picasso, parmi les plus célèbres, vous ne les trouverez pas dans le Musée Picasso qui rouvre ce samedi à Paris. Pour le reste, tout l'oeuvre du peintre catalan est représenté dans l'immense collection de ce musée tout neuf, qui s'étend sur cinq niveaux , des collages aux sculptures, de la période bleue au cubisme.

Près de 5.000 oeuvres dans la collection

Après cinq ans de travaux de rénovation, l'Hôtel Salé, un ancien hôtel particulier du 17e siècle, rouvre au public dans une surface doublée : désormais les espaces d'exposition occupent 1.600 mètres carrés . Le tout pour montrer au public, avec des rotations, les quelque 4.755 oeuvres que compte la collection du musée, la plus riche au monde qui soit entièrement dédiée à Picasso.

Francebleu.fr vous offre un premier aperçu du musée avec cette visite virtuelle en images. Cliquez sur les flèches pour faire défiler les photos :

La particularité de ce nouveau musée, c'est l'accrochage des oeuvres : à la fois chronologique et thématique, il met côte-à-côte des chefs-d'oeuvre de l'artiste, et certains de ses tableaux moins connus. Résultat : à côté des tableaux cubistes, les visiteurs découvriront des toiles plus classiques, **dans des styles picturaux méconnus pour Picasso, comme le pointillisme** .  Financé grâce aux expositions ----------------------------- Le dernier étage, situé dans les combles, présente pour la première fois la collection personnelle du peintre, acquise au fil des rencontres et des échanges avec d'autres artistes, comme Braque ou Miro. Des toiles parfois mises en regard d'oeuvres de Picasso, pour **souligner les inspirations et les hommages du peintre catalan** . Enfin, au sous-sol, "L'Atelier" présente des photos, céramiques, dessins et gravures à côté de certaines oeuvres, pour retracer de façon plus raccourcie la carrière de l'artiste. La rénovation a coûté 43 millions d'euros. Mais cette somme a été en majorité acquise par le musée lui-même, en organisant 21 expositions consacrées à Picasso partout dans le monde. En tout, **65% des travaux ont été financés grâce à ces expositions** qui ont battu des records de fréquentation.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess