Événements

Vous êtes nombreux à avoir dit "oui" aux ateliers radio proposés par France Bleu Bourgogne à la Toison d'Or à Dijon

Par Stéphanie Quénon, France Bleu Bourgogne samedi 9 janvier 2016 à 13:55 Mis à jour le samedi 9 janvier 2016 à 17:30

L'atelier radio de France Bleu Bourgogne
L'atelier radio de France Bleu Bourgogne © Radio France - Stéphanie Quénon

Du 6 au 8 janvier, vous êtes nombreux à avoir participé aux ateliers radio proposés par France Bleu Bourgogne à la Toison d'or à Dijon. Pendant trois jours, animateurs, journalistes et techniciens ont partagé avec vous les joies du métier et vous ont permis de vivre une expérience unique au micro.

Qui n’a jamais rêvé de devenir animateur ou journaliste radio ? Vous est-il déjà arrivé d’écouter votre animateur ou votre journaliste préféré et de vous imaginer à sa place en train de parler à des milliers d’auditeurs ? Pendant trois jours, du 06 au 8 janvier, France Bleu Bourgogne a créé l’évènement en vous proposant cette expérience ! Vous êtes nombreux à être venus nous voir pour découvrir non seulement nos métiers mais aussi les joies du micro !

Une expérience unique et innovante

L’atelier radio de France Bleu Bourgogne est un studio mobile installé en plein cœur de la Toison d’or à Dijon  qui a permis à des enfants et des adultes d’incarner le rôle de véritables professionnels de la radio en réalisant une météo, une promotion et une improvisation, dans les conditions du direct.

Vous y retourneriez bien !

Maggie, Lucie, Tom et bien d'autres ont eu envie de s'essayer aux métiers de la radio que nous exerçons chaque jour dans nos studios. Accompagnés par Florence Gallice et Marc Cervantes, chacun s'est essayé à la lecture d'une météo écrite et improvisée, à la promotion de France Bleu Bourgogne et à une improvisation autour du thème de la Saint- Valentin. Un rêve devenu accessible même s'il a généré un peu de stress !  

Maggie, étudiante en droit à l'Université de Bourgogne a été étonnée par le matériel qui l'entourait et mais "C'est une très belle expérience " et "j' y retournerais bien". André, retraité à Dijon, pensait "être plus mauvais que ce qu'il pensait" et "être pas trop timide quand même".  " C'est intéressant de se mettre à la place , de ne plus être qu'un éditeur et de devenir un animateur occasionnel".

Découvrez nos vidéos de l'atelier radio