Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Jeux DOSSIER : Mon plus beau village de Franche-Comté

Mon Plus Beau Village de Franche-Comté : La Vieille-Loye, ou la loi de la nature !

-
Par , France Bleu Besançon

France Bleu Besançon vous présente la région à villages découverts !

Clavel(in) et tant d’autres histoires à raconter !
Clavel(in) et tant d’autres histoires à raconter ! © Radio France - Dominique Parreaux

La Vieille-Loye, France

Le site de La Clairière de Chaux, hôtel communal de La Vieille-Loye

Entre Doubs et Loue – ou, à plus petite échelle, entre Clauge et Tanche – mais aussi entre la route des colonnes Guidon et le Sentier des Radeliers, entre la grotte Santa Maria et l’ancienne chapelle des moines de Cluny, entre la plus ancienne verrerie fixée de France et les Baraques du 14 des bûcherons-charbonniers, La Vieille-Loye multiplie les traits de caractère comme les singularités.

Le village s’est construit au cœur d’une clairière défrichée jadis dans la 2ème plus grande forêt de feuillus de France : La forêt de Chaux est en effet peuplée de chênes, de hêtres et de charmes, qui font l’identité des 28km qui s’étirent à l’Est de Dole. La Vieille-Loye est d’ailleurs bien placée pour mesurer la richesse hydrique et la biodiversité de ses 22 000 hectares qui lui confèrent des atouts majeurs pour le XXIème siècle, après avoir inspiré un Bernard Clavel qui y a situé Marie Bon Pain dans ses Colonnes du Ciel.

La forêt de Chaux, c’est aussi une histoire intimement liée à l’activité industrielle qui s’installa et prospéra en périphérie de ce qui pouvait ressembler à un “magasin à matériaux et énergie”. Ainsi, de très nombreux bûcherons viendront vivre en son sein – créant d’ailleurs toute une société sylvestre dont les charbonniers restent l’un des symboles –  pour alimenter les usines consommatrices de bois de chauffage (salines, forges, verreries, poteries, tuileries, …).

La Vieille-Loye, au sud du Chemin du Grand Contour qui traverse la forêt de part en part et jalonné de 8 “bornes” (colonnes doriques de 5m édifiées en 1826 aux carrefours principaux de la route forestière du Grand Contour, elles dirigeaient les voyageurs grâce aux inscriptions sur leurs chapiteaux), est aussi à un gros quart d’heure de Dole, pôle de vie du pays qui pour autant ne se laisse pas enfermer dans un rôle de village dortoir. Les associations veillent en même temps que les cafés philo participent au bonheur des quelque 360 vieilogiens qui profitent en outre de La Clairière de Chaux, en fait l’ancienne auberge du village que la commune s’est donnée les moyens de racheter il y a une vingtaine d’années pour en faire à la fois un véritable poumon de vie et un atout majeur en termes de tourisme.
Aussi, et d’aucuns vous le diront : « À La Vieille-Loye, on sort de l’entre soi ! » : brassage des générations, des cultures, ou des catégories socio-professionnelles… En somme, si l’habitat est plutôt éclaté et dispersé, l’art de vivre est plutôt du genre uni, dans une clairière que referme inéluctablement la forêt mais pourtant ouverte à tous les horizons !

En clair, la vie a force de Loye dans un pays où on semble être aux premières loges du bonheur.

Première rencontre, comme de coutume, en mairie. C'est là que nous avons fait connaissance avec un vieilogien militant et qui a appris à connaître son village d'adoption jusqu'au bout de l'odonymie !

Alain Bigueur, maire de La Vieille-Loye, devant une vue aérienne qui dessine l'univers d'un village cerné pas la forêt - Radio France
Alain Bigueur, maire de La Vieille-Loye, devant une vue aérienne qui dessine l'univers d'un village cerné pas la forêt © Radio France - Dominique Parreaux

"Dès qu'il y a quelque chose à vendre à La Vieille-Loye, ça se vend très vite !"

Nous avons ensuite rejoint un vieilogien de toujours, avec qui nous avions convenu de nous retrouver sur un banc, entre l'église et la grotte. L'occasion de mieux comprendre ce qui fait l'histoire du village et la qualité de la vie d'ici...

Bernard Coutet, sous les charmilles et juste au-dessus de la grotte Santa Maria qui fait aussi l'identité du village. - Radio France
Bernard Coutet, sous les charmilles et juste au-dessus de la grotte Santa Maria qui fait aussi l'identité du village. © Radio France - Dominique Parreaux

"Nous, on vit dehors pratiquement tout le temps..."

C'est un peu plus loin que nous avons croisé Annie Abriel. Écrivaine ("L'éléphant de la Bastille" et "La plume de l'aigle"), elle puise dans l'univers du village un climat propice à la réflexion, voire à la méditation. Nous avons embarqué, et pris la direction de la sortie du village.

Annie Abriel, heureuse de la vie qu'elle a trouvée en arrivant dans ce village clairière rempli de ressources plurielles ! - Radio France
Annie Abriel, heureuse de la vie qu'elle a trouvée en arrivant dans ce village clairière rempli de ressources plurielles ! © Radio France - Dominique Parreaux

"C'est une espèce de sas de dégagement".

Une fois revenus, nous nous sommes rendus sur la terrasse de La Clairière de Chaux - l'hôtel communal - qui abrite de nombreuses activités et autres événements qui font la vie de La Vieille-Loye. Parmi les temps forts précisément, un café pas comme les autres, devenu ici une véritable institution !

Christian, responsable des cafés-philo, sur la terrasse des échanges et des débats... un café-philo au milieu des bois, toute une foliesophie de la vie ! - Radio France
Christian, responsable des cafés-philo, sur la terrasse des échanges et des débats... un café-philo au milieu des bois, toute une foliesophie de la vie ! © Radio France - Dominique Parreaux

"Ça fait vingt ans que ça dure !"

Après les cafés-philo, très bientôt le festival Philojazz en Forêt : Les 21 et 22 septembre, aux Baraques du 14, "pour s'enchanter de paroles et de musique" !

Il est inconcevable, de passage dans la forêt de Chaux, de ne pas s'arrêter aux Baraques du 14. C'est là, à la sortie de La Vieille-Loye, tout au bout de la rue de La Motte et en direction du Chemin du Grand Contour, que se trouve le site classé, dernier habitat sylvestre des bûcherons charbonniers qui peuplaient autrefois la forêt de Chaux.
Des baraques en terre crue (dont l’une date de 1537) aux chênes à Vierge ou à voeux, ce village dans le village résume à lui seul toute la forêt de Chaux sous tous ses angles : économique, spirituel, culturel, environnemental, ...

Alain Goy, président de l'association des Villages de la Forêt de Chaux et responsable du site, devant la Maison de Marie Bon Pain. Une passion puissance 10, pour ne pas dire 14 ! - Radio France
Alain Goy, président de l'association des Villages de la Forêt de Chaux et responsable du site, devant la Maison de Marie Bon Pain. Une passion puissance 10, pour ne pas dire 14 ! © Radio France - Dominique Parreaux

"Tous ces gens, aujourd'hui, ont une fierté"

Pour davantage de photos, et tout savoir des _Baraques du 14_, du site, du calendrier des animations, des infos pratiques ou des contacts nécessaires pour les visites de groupe, c'est ici

Comme d'habitude, la semaine est évidemment bien trop courte pour tout voir de La Vieille-Loye !
Aussi y reviendrons-nous, lors des prochaines vacances scolaires, dont vous profiterez également pour voter et qualifier le 1er des 5 villages finalistes de la fin de saison.

La visite de La Vieille-Loye nous ayant réservé de bonheur de bien des rencontres, nous nous y retrouverons autour de La Toussaint, par exemple pour y découvrir ce qui est ici bien plus qu'une simple salle polyvalente...

Yoko, Alain et Gabriella au bar de La Clairière de Chaux, une idée made in La Vieille-Loye pour un "vivre ensemble" qui n'en portait pas encore le nom ! - Radio France
Yoko, Alain et Gabriella au bar de La Clairière de Chaux, une idée made in La Vieille-Loye pour un "vivre ensemble" qui n'en portait pas encore le nom ! © Radio France - Dominique Parreaux

Et pour tout savoir de cet hôtel communal (11 chambres, grande salle de banquet, cuisine équipée, terrasse, jardin, ...), prix et réservation : c'est ici !

... avant de faire la connaissance de Jean-François Corsini, un champagnolais devenu vieilogien... par nature !...

Jean-François Corsini, président des Amis de La Clairière de Chaux, devant La Bergerie où se déroulent notamment les méchouis du village - Radio France
Jean-François Corsini, président des Amis de La Clairière de Chaux, devant La Bergerie où se déroulent notamment les méchouis du village © Radio France - Dominique Parreaux

... puis de tirer le frein à main pour discuter 5 minutes avec les deux randonneurs que notre chemin va croiser, au hasard des rues du village.

Dominique et Grégoire, venus de loin pour traverser le Jura et ce pays de Chaux qu'ils découvrent grandeur nature après l'avoir parcouru en mode internet et guides de voyage... - Radio France
Dominique et Grégoire, venus de loin pour traverser le Jura et ce pays de Chaux qu'ils découvrent grandeur nature après l'avoir parcouru en mode internet et guides de voyage... © Radio France - Dominique Parreaux

Autant dire que La Vielle-Loye a encore tellement de choses à nous raconter !
Alors à très vite, en pleine forêt de Chaux, pour de tous nouveaux angles de vue...

Choix de la station

France Bleu