Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

L'application Pokemon Go a déjà transformé les rues de Saint-Étienne

mercredi 20 juillet 2016 à 20:04 Par Angy Louatah, France Bleu Saint-Étienne Loire

Avant même la sortie officielle de l'application en France, les Pokemons ont déjà envahi les rues stéphanoises. Sur la place de l’hôtel de ville, la fontaine est devenue une arène virtuelle. Les "dresseurs" sont reconnaissables au premier coup d’œil.

La star Pikachu a retrouvé sa place dans les rayons des magasins.
La star Pikachu a retrouvé sa place dans les rayons des magasins. © Radio France - Angy Louatah

Saint-Étienne, France

"Un jour je serai le meilleur des dresseurs"... Les premières paroles du générique du dessin animé des années 90 prennent désormais tout leur sens dans les rues de Saint-Étienne. Si l'application Pokémon Go ne sortira officiellement que dans la journée de jeudi selon les derniers échos du net, les utilisateurs sont d'ores et déjà lancés dans la chasse aux Pokémons. De nombreux fans ont déjà pu télécharger des versions venues de l'étranger sur internet.

Pokémon Go qu'est-ce que c'est ?

L'un des lieux qui cristallise leur attention pour l'instant est la fontaine de la place de l'hôtel de ville. Ici, une arène est cachée. Pour la trouver, il faut d'abord télécharger l'application et se créer un compte. Une sorte de GPS apparaîtra alors sur votre smartphone. Il vous guidera à travers un Saint-Étienne virtuel, gorgé de lieux où vous pourrez combattre d'autres dresseurs, récupérer des objets et bien évidemment attraper les petits monstres. Alban, responsable du magasin Game Cash, fait partie des joueurs qui ont anticipé la sortie officielle de l'application.

Cela va devenir un vrai phénomène de société, c'est sûr ! (Alban)

Alban pour vous guider

Dans l'arène avec les dresseurs

En quelques minutes passées sur la place de l'hôtel de ville à proximité de la fontaine, 4 dresseurs apparaissent. Ils ne lèvent pas les yeux de leur téléphone portable. Pour la plupart, ils sont surtout venu attraper un Pokémon ou récupérer quelques éléments du jeu, des Pokéballs pour abriter leurs protégés par exemple.

Ils n'osent pas tous se frotter au monstre de l'arène

La gendarmerie prévient

L''activité est particulièrement récréative, c'est sûr, mais Alban a tout de même un petit bémol : la consommation de batterie. Pour les gendarmes, c'est un autre danger qu'il faut savoir éviter. Par un tweet, la gendarmerie nationale a rappeler les règles de bon usage du jeu.

Si l'application est neuve, l'idée de créer de véritables dresseurs ne date pas d'hier. Pour aller plus loin et comprendre encore mieux les rouages du phénomène Pokémon Go...

L'histoire d'un succès planétaire. - Radio France
L'histoire d'un succès planétaire. © Radio France