Insolite

Arrivé de nuit, le Nao Victoria a joué à cache-cache dans le Port de la Lune de Bordeaux

Par Xavier Ridon, France Bleu Gironde mercredi 14 octobre 2015 à 0:28

Pas simple de voir le Nao Victoria lors de son arrivée.
Pas simple de voir le Nao Victoria lors de son arrivée. © Radio France - Xavier Ridon

La réplique du navire de Magellan est arrivée dans le noir complet pour s'amarrer dans le Port de la Lune. Heureusement, pour le voir, il est à Bordeaux jusqu'au lundi 19 octobre.

Le Nao Victoria est amarré depuis ce mardi soir dans le Port de la Lune. Son arrivée s'est faîte dans le noir complet sous le Pont Chaban-Delmas et jusqu'aux quais de Bordeaux devant la porte de Bourgogne. Cette réplique du navire de Magellan qui avait fait le premier tour du monde au XVIè siècle est à Bordeaux jusqu'à lundi.

C'est tout simplement la copie d'un bateau mythique qui a marqué l'histoire car le Victoria a participé au premier tour du monde. Nous sommes en 1519. Il y a presque 500 ans donc quand le Portugais Magellan part depuis Séville avec cette flottille sous pavillon espagnol. L'expédition va dresser une partie de la Carte de l'Amérique du Sud. Les marins apprennent l'existence du Sud de ce sous continent, le Chili, la Patagonie, la Terre de Feu et l'Océan Pacifique et également un Détroit, qui deviendra détroit de Magellan.

Le Nao Victoria amarré au Port de la Lune de Bordeaux. - Radio France
Le Nao Victoria amarré au Port de la Lune de Bordeaux. © Radio France - Xavier Ridon

La vie sur le bateau n'a rien d'une croisière : on mange les rats, puis les chats puis des soupes de copeaux de bois à l'eau de mer. L'idée de ce tour du monde n'est pas que l'exploit, c'est surtout trouver une route aux épices, faire du commerce et donc aussi établir des colonies. Dans l'océan Pacifique, aux Philippines, Magellan croit pouvoir d'ailleurs soumettre les habitants de l’îlot de Mactan. Bien mal lui en a pris, les armes feu perdent contre les flèches empoisonnées et Magellan, touché, meurt.

Le Victoria reprend la mer et devient le premier bateau à terminer le tour du monde, trois ans après son départ. Depuis, il y a eu plusieurs répliques du Nao Victoria. De 2004 à 2006, le voyage autour du monde a été reproduit également. C'est cette histoire qui est arrivée à Bordeaux.

Reportage France Bleu Gironde de Xavier Ridon à l'arrivée du Nao Victoria.