Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bientôt des vélos électriques sur "l'Ardéchoise" ?

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Face à une demande croissante, les organisateurs de la cyclosportive devraient, à moyen terme, réserver un parcours pour les vélos électriques.

L'Ardéchoise 2014 et ses clowns
L'Ardéchoise 2014 et ses clowns © Radio France - William Borel

Le "oui mais" de Gérard Mistler aux vélos électriques sur "l'Ardéchoise"

L'édition 2015 sera, une fois de plus, un énorme succès populaire. L'épreuve, à dimension internationale, suscite engouement et ferveur. A ce jour, mercredi 27 mai, 13 mille personnes sont inscriptes. Et les organisateurs en attendent, en espèrent 2 à 3 mille supplémentaires, ce qui constituerait l'un des records de participation. La meilleure année, c'était 2011 avec près de 16 mille engagés sur la ligne de départ à Saint-Félicien. Pas de nouveauté particulière cette année. Pour les surprises, il faudra attendre quelques années. Une de ces surprises devrait être l'ouverture de la cyclosportive aux vélos électriques. il y a encore un public à conquérir : celui qui n'est pas forcément adepte du vélo de course, un public amateur de cyclisme, mais sans faire trop d'effort, séduit par le rendez-vous et qui veut découvrir le département.

"l'Ardéchoise" en vélo électrique, c'est du sérieux

Certaines personnes ont déjà été aperçues avec un engin de ce type lors des éditions précédentes. Sans être inscriptes évidemment. De vrais sportifs du dimanche qui râlent de ne pas pouvoir se lancer sur les routes ardéchoises comme les autres. Et chaque année la demande est de plus en plus insistante. Gérard Mistler, le président de "l'Ardéchoise", n'est pas plus emballé que ça mais se fait peu à peu à l'idée. Il se prononce en faveur d'un parcours spécialement réservé aux vélos électriques. Le parrain de l'évènement, l'ancien champion Bernard Vallet, estime, pour sa part, que c'est inéluctable. Une façon de moderniser la plus grande cyclosportive européenne. Cette initiative devrait se mettre en place à moyen terme d'ici 3 à 5 ans probablement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess