Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Sortir

Côte d'Or : quel avenir pour les Fêtes de la Vigne ?

mercredi 27 août 2014 à 10:29 Par Christophe Tourné, France Bleu Bourgogne

Le festival international de musiques et danses folkloriques de Dijon (Côte d'Or) fête cette année son 64e anniversaire. Mais au fil des ans, le public se fait de plus en plus rares dans les spectacles payants.

Danses folkloriques (illustration)
Danses folkloriques (illustration) © Fotolia.com - Picture news

Les 64èmes fêtes de la vigne de Dijon ont débuté ce lundi en Côte d'Or. Ce festival international de musiques et danses populaires est né en 1946 sous l'impulsion de l'emblématique chanoine Kir, alors maire de la ville.Il devrait réunir cette année environ 500 danseurs et musiciens venus du monde entier. Outre Dijon cette 64ème étidion met sept villes côtes d'oriennes à l'honneur (Arnay-le-Duc, Chenôve, Chevigny-Saint-Sauveur, Époisses, Nuits-Saint-Georges, Venarey-les-Laumes et Semur-en-Auxois). Parmi les nombreuses animations, jusqu'à samedi, des stages de danse au cellier de Clairvaux à Dijon et à partir de ce jeudi des dîners traditionnels animés par des groupes étrangers. La fin des festivités est prévue dimanche avec le traditionnel défilé en centre-ville.

Avec un constat toutefois cette année, si les flonflons et les costumes séduisent toujours le public, ils deviennent tout de suite moins attrayants dès que les spectacles sont payants. A tel point que les organisateurs des Fêtes de la Vigne réfléchissent à l'avenir du festival.Dominique Galland, le président des Fêtes de la Vigne depuis 2001, est conscient qu'il va falloir "changer d'organisation ".De son côté, Charles Quénel, le nouveau directeur artistique du festival, arrivé début juillet, estime qu'il faudrait "davantage d'échanges entre les groupes et le public ".

Charles Quénel, le nouveau directeur artistique du festival

**►►►  LE PROGRAMME DU FESTIVAL** : [www.fetesdelavigne.fr 

](http://www.fetesdelavigne.fr)