Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Sortir

De Masterchef à la chocolaterie : Hasnaâ ouvre sa boutique

mardi 4 novembre 2014 à 18:07 Par Audrey Tison, France Bleu Gironde

Deux ans après l'émission qui l'a révélée, Hasnaâ Ferreira réalise son rêve : elle a ouvert sa chocolaterie ce lundi à Bordeaux. Elle y vend ses créations à base de cacao "grand cru". Pour y arriver, elle a dû convaincre les banques et faire appel au financement participatif.

Hasnaâ réalise ses créations dans son atelier en arrière-boutique
Hasnaâ réalise ses créations dans son atelier en arrière-boutique © Radio France - Audrey Tison

Vous l'avez découverte dans l'émission Masterchef, vous pouvez maintenant déguster ses chocolats : Hasnaâ Ferreira a ouvert ce lundi sa boutique à Bordeaux, au 192 rue Fondaudège. Elle réalise ses créations en arrière-boutique, en travaillant du cacao "grand cru", qu'elle compare à du vin. Et son mari assure pour le moment la vente côté boutique.

Hasnaâ Ferreira : "Ma petite notoriété a aidé à ce qu'on me fasse confiance, mais ça ne suffit pas pour les banques"

La jeune femme avait déjà le projet de se spécialiser dans la chocolaterie avant de participer à l'émission télé qui lui a servi de tremplin. Le chemin n'a pas été de tout repos : après Masterchef, elle a passé un CAP chocolaterie en intensif (6 mois et demi) à Rouen et a fait de nombreux tests dans sa propre cuisine. Elle a bien essayé de se faire embaucher chez un chocolatier, en vain. Elle a donc décidé de se lancer seule.

La boutique de la rue Fondaudeige refaite à neuf accueille ses premiers clients cette semaine - Radio France
La boutique de la rue Fondaudeige refaite à neuf accueille ses premiers clients cette semaine © Radio France - Audrey Tison

Pour ouvrir sa propre boutique, il a fallu récolter les fonds suffisants et là sa petite notoriété a aidé à convaincre les banques, même s'il a fallu présenter un dossier et un concept sérieux. "Ce sont les chiffres qui parlent" , rappelle-t-elle. La chocolatière de 31 ans avait également un apport personnel et elle a finalement réussi à boucler son budget grace au financement participatif via la plateforme Ulule : des anonymes lui ont versé 6.000 euros. Ils seront remerciés en chocolat, à base de cacao "grand cru" en provence de Saint-Domingue ou de Madagascar.