Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Idées de sorties DOSSIER : Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire

Festival des Jardins 2019 en vidéo : la Métamorphose d'un Paradis

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Touraine, France Bleu Orléans

Cette édition consacrée à la thématique du Paradis se décline en 30 jardins éphémères. Une découverte du domaine et du festival en 8 reportages avec Chantal Colleu-Dumond, la directrice du Domaine et du Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire, au micro de Gaël Pénin.

Chaumont-sur-Loire, France

Entraîné dans un labyrinthe d’or et d’argent, le visiteur évolue entre des couvertures de survie qui réfléchissent sa silhouette, mais aussi celle des plantes. 

D’un côté, la face dorée et à ses pieds, la géométrie de végétaux chauds. De l’autre, l’argent souligné par un trait d’eau, avec des plantes aquatiques ça et là. Le jardin sec et le jardin d’eau symbolisent les éléments propres à la terre. Ce n’est ni un lieu sacré pour les morts, ni un idéal pour les vivants.

Ce jardin questionne au contraire la vie terrestre et attire l’attention sur la mise en péril de la planète. 

Nous sommes dans un monde en sursis. Ses chemins représentent les tentatives humaines vers un sursaut écologique. Les couvertures de survie évoquent aussi les migrations, souvent éprouvantes, celles des hommes, des plantes, des animaux qui cherchent, en se déplaçant, un paradis plus propice où se protéger. 

Allégorie des tragédies contemporaines, ce jardin pose en filigrane une question : mérite-t-on encore notre paradis ?

Choix de la station

France Bleu